Retour sur la Journée thermique des matériaux du 8 mars 2016 à Vitry-sur-Seine

Le 8 mars 2016, à Vitry-sur-Seine au domaine Chérioux, s’est tenu la Journée Technique sur la  Thermique des Matériaux au département de chimie de l’IUT Créteil-Vitry. Un séminaire co-organisé par le Réseau Mesure et le Matériaupôle, en collaboration avec des sociétés du secteur : Themacs Ingénierie, Optris, Stil, MPC et PerkinElmer

Toute la journée durant, de 9h30 à 16h30, des laboratoires de recherche, des institutions, des sociétés commerciales, des experts, des TPE/PME du secteur de la mesure thermique se sont relayés pour répondre au thème proposé : quels outils pour la thermique des matériaux ?

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (4)

Une question centrale pour la cinquantaine de spécialistes, présents dans l’hémicycle.  Les problématiques thermiques sont omniprésentes dans l’industrie. Une mesure précise de la température et la connaissance des propriétés thermiques des matériaux est indispensable à la compréhension des phénomènes. Comme l’a souligné le président du Matériaupôle, Bernard Fontaine, en préambule de la Journée,  « la mesure thermique des matériaux est un enjeu fort pour l’industrie et la recherche car ce thème est d’importance au vu du nombre de secteurs économiques concernés : le bâtiment, les travaux publics, l’aéronautique, l’automobile, et bien d’autres secteurs d’activités encore ».

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (2)

Le programme des présentations a débuté par les différentes méthodes de mesure des températures.

Mr Lux, de la société STIL, spécialisée dans la fabrication de thermométrie à dilatation de liquide, a présenté les particularités de ses produits et la finesse de lecture de mesures.

Mr Lorioux, de l’établissement MPC, co-organisateur de la journée, a présenté sa méthode de mesures électriques par thermocouples et sondes à résistance.

Monsieur Viarouge de l’entreprise OPTRIS a mis au point des matériels de mesures optiques par pyrométrie et caméras thermiques. Ce kit technique permet de mesurer des températures dans des fosses d’incinération, de détecter et d’anticiper des départs de feu dans les stockages de coke d’un site industriel, dans le cadre d’une action préventive demandée par les banques d’assurances du lieu.

Mr Bodnar, de la Société Française de physique a exposé l’ensemble des travaux piloté par l’université de Reims sur les apports de la thermographie active dans le domaine du Contrôle Non Destructif. Ces travaux sont intervenus dans des applications concrètes de restauration d’œuvres d’art ou dans l’inspection d’ailettes de réacteurs et propulseurs, pièces aéronautiques critiques. L’idée de base a expliqué Mr Bodnar, « est de forcer un matériau, en le soumettant à un transitoire thermique (essentiellement conductif) à émettre par rayonnement thermique, des informations non accessibles par thermographie infrarouge passive (structure interne de l’échantillon, détection de défauts, mesure d’épaisseur de revêtement, mesure de diffusivité thermique, mesure d’effusivité thermique,… ».

L’après-midi a été consacrée aux mesures d’émissivité et d’albédo mises en avant par monsieur Hameury du Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), et Mr Monchau de l’entreprise Themacs, adhérent du Matériaupôle et du Réseau Mesure.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (11)

Enfin, les dernières applications de l’analyse thermique dans l’industrie ont été passées en revue par Monsieur Michelet de la société PerkinElmer, un constructeur bien connu des visiteurs.

Pendant les temps de pause, un espace b2b et de démonstration a été mis en place afin de présenter les dernières innovations du secteur et de faciliter les échanges, les possibles partenariats entre les participants.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (66)

Un repas africain, préparé par le restaurant de réinsertion Le Baobab à Ivry a marqué les esprits et la collation de fin de journée proposée par l’IUT de Vitry a été également appréciée de tous.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (111)

Les échanges ont été conclus par l’intervention d’Estelle Duflot, directrice du Réseau Mesure. Elle a souligné l’importance des synergies créatrices de valeurs et du travail collaboratif entre les différents partenaires. « Ils ont permis le succès de cette rencontre thématique. Ainsi des problématiques précises d’innovation et de valorisation de savoir-faire techniques ont pu être. L’expérience est à reconduire sur d’autres problématiques » a-t-elle conclue.

Réseau Mesure - Journée Thermique des matériaux (60)

Martine Cornu, chef de projets filières et innovation au Territoire Seine-Amont EPT 12 a clôturé la journée aux noms des élus du territoire absents pour cause de conseil territorial ce même jour.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (20)

Nos remerciements vont au territoire Seine Amont EPT 12, l’UPEC et l’IUT de CRETEIL-VITRY et leurs équipes, le LNE, le MATERIAUPOLE, le RESEAU MESURE, la SOCIETE FRANCAISE DE PHYSIQUE. Les entreprises participantes : MPC, OPTRIS, PERKIN ELMER, STIL, THEMACS.

 

Le Réseau Mesure est une association loi 1901 à but non lucratif regroupant des entreprises spécialistes de l’instrumentation et de la mesure. Consultez leur site pour plus de renseignements : www.reseau-mesure.com/

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont, association loi 1901, est un réseau qui a pour vocation de développer la filière matériaux en Ile-de-France et d’être la référence en matière de compétence pluridisciplinaires « matériaux et usages ». Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site : www.materiaupole.com

Partagez !

Portait : Noir Vif

André Fontes et Guillaume Lehoux sont les membres qui composent Noir Vif, un des studios de design qui a participé à l’exposition Kyoto Contemporary en janvier 2015, aux Ateliers de Paris (mode, métiers d’art et design).

Noir Vif boites bouquinistes
Prototype de boîte de bouquinistes fabriqué par Noir Vif sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.
Noir_Vif_boites.bouquinistes_01
Prototypes de boîtes de bouquinistes fabriqués par Noir Vif. Derrière les boîtes, les fenêtres de l’hôtel de ville de Paris, 1er arrdt. Projet technique porté par le Matériaupole.
Noir_Vif_boites.bouquinistes_07
Un des trois prototypes de boîte de bouquinistes fabriqué par Noir Vif, placé sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.

 

Noir_Vif_boites.bouquinistes_08
Un des trois prototypes de boîte de bouquiniste fabriqué par Noir Vif, placé sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.

©Noir Vif – Projet bouquinistes

Noir Vif fait officiellement partie du Matériaupôle depuis 2014. André et Guillaume étaient déjà adhérents en tant que personnes physiques et André y a occupé le poste de trésorier. Leur association remonte aux débuts de Noir Vif, lorsqu’il participe au projet « bouquinistes » de la Mairie de Paris, porté par le Matériaupôle. La Mairie souhaitait renouveler l’aspect des boîtes avec des matériaux, un style et un usage d’aujourd’hui, tout en respectant les formes et couleur imposées. Quatre prototypes, dont trois conçus par Noir Vif, ont été testés afin d’identifier les meilleurs idées et composants pour de nouvelles boîtes. Les autres partenaires étaient : Jean-François BASSEREAU, Olivier JOURDAN et Eric PASCALIS.

2014_04_NoirVif_portrait_recadre_reduit

©Noir Vif – André Fontes et Guillaume Lehoux

Noir Vif naît en 2011. Les deux fondateurs se sont rencontrés pendant leurs études à l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués) Olivier de Serres, où ils ont obtenu leur DSAA (Designer Supérieur d’Arts Appliqués).  En plus de ce diplôme commun, chacun a fait son propre chemin : un parcours d’une quinzaine d’années, en tant qu’ingénieur en matériaux et procédés de fabrication pour André ; un master en Conception de Produits Innovants pour Guillaume.

Avec curiosité et enthousiasme Noir Vif conçoit des réponses pertinentes et inventives dans des secteurs d’activité aussi variés que l’artisanat d’art, l’industrie, la recherche scientifique, les études prospectives…

Les Ateliers de Paris Noir Vif a pour mission de concevoir des objets ou des produits dans des domaines très variés comme l’industrie, l’artisanat d’art et la recherche scientifique… André et Guillaume accompagnent leurs partenaires tout au long du projet, de sa genèse à sa réalisation. Le cœur de métier du duo est de répondre à une problématique design apportée par un client. « Souvent, celui-ci a besoin d’ajouter un produit à son offre et notre métier est de l’imaginer » explique Guillaume.

En 2012, Noir Vif est sélectionné par les Ateliers de Paris pour y être résident. Il y restera deux ans, d’avril 2012 à avril 2014. Cette résidence donne accès à des locaux – dont le loyer est intéressant par rapport au marché immobilier parisien – mais aussi à des programmes de formation « qui nous enseignent ce que les études ne nous apprennent pas » explique Guillaume Lehoux, à savoir des cours de photo, de management, de gestion des coûts de production, etc. Les locataires des Ateliers ont aussi la possibilité de consulter des experts dans des domaines comme la comptabilité ou le développement d’entreprise. Tout cela participe à l’évolution de Noir Vif, qui collabore à plusieurs projets. En 2012, au workshop « Regards décalés » sur le thème de l’identité et du masque, Noir Vif réalise des visages imprimés décalés sur des masques. Lorsqu’on regarde le masque en face, le visage imprimé est de profil et inversement. Une manière pour les deux designers de rappeler que leur travail consiste à aborder les choses avec des angles différents.

Grâce à un programme d’échanges entre des créateurs français incubés aux Ateliers de Paris (mode, métiers d’art, design) et des artisans japonais, Noir Vif rencontre le fondeur d’art Yohey à Kyoto. Dans l’exemple de la série des tasses Arare, conçu pour lui, l’objectif était de lui ouvrir de nouveaux marchés.  A l’origine, son offre est presque exclusivement composée de théières traditionnelles destinées à la cérémonie du thé au coût très élevé. L’idée est de lui proposer d’élargir sa production à des objets plus contemporains et moins onéreux. Ils lui suggèrent de créer des tasses qui reprennent un des ornements traditionnels des théières japonaises en le réinterprétant de manière contemporaine en l’associant à des mots en braille. L’idée est de créer deux niveaux de lecture de l’objet : la plasticité de la pièce qui révèle un sens qui demande à être expliqué. La tasse est livrée avec une notice qui révèle la signification du mot en braille figurant sur ses parois.

Noir_Vif_arare_08
Noir Vif et le fondeur d’art japonais Yohey, dans le quartier des fondeurs à Kyoto.
Noir_Vif_arare_09
La fonderie du maître d’art Yohey à Kyoto
Noir_Vif_arare_11
Six des huit mots en braille apparaissant sur les parois des tasses du projet Arare. Il rappelle le motif traditionnel figurant au bas de la tasse. L’objet devient le lien entre le passé et le moderne.
Noir_Vif_arare_04
Une tasse Arare

©Noir Vif – Projet Arare

Ce projet illustre ce qu’un studio de design peut apporter à ce type de savoir-faire en terme d’offre renouvelé.

De la théière t-time aux Petits Carreaux de Paris

En parallèle, ils sont finalistes, dans leur catégorie, du prix Bettencourt, en 2014, pour leur théière t-time., Avec cet objet en argent massif, isotherme, qui forme la lettre « t » en italique, ils jouent avec les mots. La théière a été réalisée par Nicolas Marischael, orfèvre de renom.

Depuis longtemps, Noir Vif avait envie de travailler avec le chocolat. Un jour, ils ont l’idée d’associer le relief du carrelage à facettes du métro parisien au dessin des carreaux d’une tablette de chocolat. Dès le départ, ils ont la volonté d’en faire un objet alimentaire de qualité en évitant de tomber dans le souvenir touristique parisien kitsch. En collaboration avec l’artisan-chocolatier Jacques Bockel, ils sélectionnent six recettes qui composeront la gamme des tablettes de chocolat « Petits Carreaux de Paris ». Elles sont un hommage original et gourmand aux murs singuliers du métro parisien. Retrouvez toutes les informations concernant ce projet gourgmand, ici : www.PetitsCarreauxdeParis.com

2015_10_01_N65_avec pack_face_fond_blanc_reduit
La tablette de chocolat « Petits carreaux de Paris » et son emballage
2016_01_14_6 tablettes_face_fond bois_DSC_9340
Des « Petits carreaux de Paris » pour tous les goûts. Du noir au blanc, en passant par le lait et le prâliné.

D’autres projets sont en cours, notamment celui d’un radiateur innovant, sur lequel le talent de conception des designers est nécessaire.

 

Pour tout renseignement :

Noir Vif, design studio, 20 rue Primo Levi, atelier 6.1, 75013 PARIS

Adresse courriel : info@noirvif.com

Site Internet : http://www.noirvif.com/

 

Retrouvez Noir Vif sur les réseaux sociaux

Twitter : https://twitter.com/NoirVif

Instagram : https://www.instagram.com/noirvif/

Facebook : https://www.facebook.com/NoirVif/

Partagez !

Soirée des adhérents le 6 avril

La prochaine soirée des adhérents se tiendra le mercredi 6 avril à partir de 19h au 6 rue Pasteur à Vitry-sur-Seine

Pour cette soirée des adhérents, ce sera au tour de BPIFRANCE et de l’INPI de vous présenter leurs actions et services à votre intention.

Madame Céline Passedouet est chargée d’affaires innovation à la BPIFRANCE. Elle interviendra sur les différents financements qu’elle propose aux startups et PME qui œuvrent dans les domaines du design, du marketing, du prototypage, de la prestation de caractérisation de matériaux…

Monsieur Patrick Barberis est responsable du pôle Contacts Externes à l’INPI. Ce sont des permanences que tiennent les conseillers en propriété industrielle ou avocats dans les locaux de l’Inpi.

Nos deux intervenants se prêteront ensuite aux jeux des questions individuelles.

Inscription par retour de mail auprès de Jean-Philippe.

Partagez !

Appel à cotisations 2016

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont lance son appel à cotisations pour l’année 2016.

Comme le mentionnent nos statuts, la participation aux activités proposées par notre association ne peut avoir lieu qu’en contrepartie du paiement d’une cotisation annuelle. Aussi, comme lors de chaque rentrée annuelle, nous effectuons donc notre appel à cotisations pour l’année 2016, et dans un souci de bon fonctionnement de notre association, nous avons le plaisir de vous proposer le renouvellement de votre adhésion pour une durée d’un an.

Renouveler ou rejoindre le Matériaupôle, c’est se placer au carrefour de visions inédites sur les matériaux et procédés.

Nous vous remercions de faire parvenir votre règlement à notre local d’expérimentations : 6 rue Pasteur – 94400 Vitry-sur-Seine, avant le 30 avril 2016.

Nous vous remercions de votre fidélité et à très bientôt pour nos prochains événements : Journée Thermique des matériaux en mars, Soirée des adhérents en avril…

TELECHARGER LE BULLETIN D’ADHÉSION 2016.

Vous devez régler cette cotisation par chèque bancaire, règlement auquel il faudra joindre le bulletin d’adhésion.

 

N.B. : Bulletin d’adhésion à nous retourner avec votre règlement.

Partagez !