Sandra Legel, Biom

Sandra Legel, éco-concepteure

Sandra Legel a un leitmotiv pour 2017. Celui de Nelson Mandela : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ! » Et elle ajoute : « Ensemble ! ». Ce qui lui importe le plus est de construire en équipe. «  Sans équipe, sans soutien, on ne peut pas y arriver ». C’est dit.

L’incubateur de Paris Pionnières et sa directrice Caroline Ramade ont de suite détecté le potentiel de Sandra et son projet. Après avoir terminé sa période d’incubation au mois de mai 2017, la startup BIOM (Business Innovant Ouvert au Monde) est soutenue par SNCF Développement, depuis le mois de juin. Sandra siège aujourd’hui au Conseil d’Administration de Paris Pionnières. Elle conseille également bénévolement des start-ups qui lui en font la demande.

Bonjour  Sandra, pourriez-vous vous présenter, s’il vous plaît ?

Je m’appelle Sandra Legel. Je suis Hollandaise. Je vis et travaille en France depuis plus de vingt ans.  J’ai fondé Biom Paris en mars 2016.

Je suis passionnée par l’entrepreneuriat, inspirée et émerveillée par la Nature et la nature humaine !

Mon ambition est de mettre l’humain et la planète au cœur de l’innovation pour créer des produits au service du consommateur et de l’environnement en adoptant les meilleures pratiques possibles et contribuer ainsi à l’amélioration de la société, à la protection de l’environnement et de créer des emplois durables.

Depuis le début de l’aventure, j’ai rencontré des personnes inspirantes qui m’ont permis d’avancer, d’ouvrir mon horizon. Mon premier associé est Patrick Gautier (CFO) qui a tout de suite adhéré au projet. Puis Philippe Saguet, associé et CTO. Je suis entourée de deux personnes avec de solides expériences. Exactement ce qu’il faut quand on se lance dans une aventure industrielle.

La nature pour ADN

Votre société Biom est spécialisée dans quel secteur, précisément ?

Biom Paris crée une gamme de produits pour salles de bain innovants, éco- conçus, au design inspiré par la nature et fabriquée en France.

Par ailleurs, dès que j’en ai l’occasion, j’essaie d’expliquer en quoi consiste l’éco conception et ce que cela nous a déjà apporté. C’est un chemin qu’on emprunte, une fois dessus, on apprend et on ne peut qu’avancer. On devient conscient des choix que nous faisons et j’ai envie de partager cette expérience.

Comment est née bbb La Brosse ?

Comme chacun, j’utilise au quotidien une brosse pour nettoyer les toilettes. C’est un geste presque inconscient. On le fait parce qu’il faut le faire. On n’y prête pas d’attention. Je me suis dit, comment se fait-il que cet objet n’ait jamais bénéficié d’une réelle attention et amélioration ? Les produits actuels ne sont pas assez efficaces, ni très jolis, et pas du tout éco-responsables. Le monde va vite et parfois on oublie des petites choses qui n’ont l’air de rien.

Au fait, ça veut dire quoi bbb ?

bbb, la brosse
bbb, la Brosse

Au départ du projet, Best Broom Brush, ou Best Balai Brosse, puis au fur et mesure de l’avancement du projet « bbb » a grandi et est devenu la marque bon beau bleu.

Nous travaillons sur bbb La Poubelle et bien d’autres produits.

Plus qu’un balai-brosse

Quelles sont les spécificités de votre produit ?

Il s’agit d’un balai-brosse éco-innovant pour les toilettes.

Nous avions la volonté de réduire au maximum l’impact environnemental sur tout son cycle de vie, depuis les matières premières jusqu’à la fin de sa vie. C’est la Coopérative MU qui a réalisé cette étude puisque c’est au moment de sa conception que 70 % des coûts et 80 % des impacts environnementaux et sociétaux d’un produit sont déterminés.

bbb, la Brosse
bbb, la Brosse

Grâce aux recommandations de la Coopérative MU (également adhérent du Matériaupôle), nous avons remis en question notre souhait initial d’utiliser une matière bio-sourcée pour le manche et le socle. Notre choix s’est porté finalement sur un plastique recyclé, léger et local, au bilan environnemental bien plus favorable et en accord avec nos valeurs.  Pour la tête de la brosse, nous avons sélectionné un plastique bio-sourcé à 30%.

Le résultat de ces décisions prises en amont de la production ont permis une diminution de 50 % de l’impact de la brosse sur les émissions de particules et la toxicité, et une réduction de 20 % sur le changement climatique et la consommation d’eau.

« L’innovation ne doit pas se restreindre à la seule technologie. Aujourd’hui, concevoir des produits sans prendre en compte les critères environnementaux, n’est plus envisageable». Sandra Legel

un produit bio inspiré

Où se dissimule donc l’innovation dans votre brosse bbb ?

Quand vous sortez votre brosse de la cuvette, elle goutte… Pas la nôtre. La feuille a été une source d’inspiration pour la forme mais aussi pour résoudre cette problématique bien connue du balai classique. Les nervures des feuilles existent pour faciliter l’écoulement de l’eau. Nous avons conçu notre tête de brosse sur le même schéma. Plus de gouttes sur la lunette, plus de gouttes sur le sol. Plus besoin de nettoyer la lunette avec du papier toilette, ni de tirer la chasse d’eau. Economies d’usage, environnementales et pour votre porte-monnaie. Notre brosse est aussi un concentré de technologie !

Design d’usage ou Innover par le design
bbb la Brosse
bbb la Brosse

bbb La  brosse est aussi innovante, parce que sa tête a été désignée pour avoir une meilleure efficacité en termes d’accessibilité des différentes zones d’une cuvette grâce au design inspiré par la Nature, par les matériaux dont elle est composée et les picots qui sont de tailles différentes.

Elle est aussi très efficace à sec sur les traces incrustées !

Comment concevez-vous et produisez-vous vos produits ?

Pour concevoir mon produit, j’ai réalisé une vaste enquête, étude de marché et focus groupe pour savoir quel serait le besoin actuel d’une brosse pour les toilettes. En amont, j’avais déjà fait des croquis. Grâce aux informations récoltées, nous avons pu ajuster son design. C’est le résultat du travail de Alan Philippart et Max Berthois. Ensuite est intervenue la réflexion avec Coopérative MU. De là, nous avons réalisé des prototypes avec les Usine IO, entre autres. Nous les avons testés, puis le bureau d’étude de l’usine a pris le relais. Et les moules ont été conçus .Aujourd’hui, nous avons notre toute première production française !

Nous travaillons aussi depuis six mois sur notre première gamme lifestyle pour la salle de bain et toilettes. En parallèle, nous travaillons avec le collectif « Enzyme et Co » sur plusieurs produits du quotidien, dont le papier toilette…

Pour quelles raisons l’esthétisme a tant d’importance dans vos réalisations ?

Pour Biom Paris, l’esthétisme fait partie de notre concept 360°. Innovation, éco conception et design inspiré par la Nature, production française sont nos mots-clés pour proposer de nouveaux produits.

Perspective de développement

Quelles sont vos perspectives de développement de marché pour votre produit ?

Maintenant que nous avons notre produit, notre site vitrine va être transformé en site marchand. Nous avons obtenu de très bons retours via des lettres d’intention et une liste de prospects qualifiés dans plusieurs secteurs d’activité, dont les sociétés de nettoyage, les hôtels, les hôpitaux, des boutiques, les grandes surfaces spécialisées etc.

À long terme, nous souhaitons mettre en place une stratégie cross-canal à l’international. La brosse serait disponible en vente physique dans des magasins et sur le site en ligne.

Facile à dire bien sûr, beaucoup de travail en perspective ! Nous recherchons d’ailleurs activement un commercial à temps plein.

Quelle est votre actualité ?

Nous avons commencé à livrer nos contributeurs de la plateforme de financement participatif Ulule, nos premiers soutiens et ambassadeurs ! Ils n’ont pas seulement acheté un balai brosse, ils nous ont également permis de passer au stade de la production.

Paris Design Week 2017
Paris Design Week 2017

Du 8 au 12 septembre prochain, nous participons au salon « Maison & Objet ». Vous nous trouverez Hall 6, Easy Living, Stand C85. C’est le lancement officiel de notre phase commerciale auprès du public professionnel. Les particuliers peuvent toujours commander en allant sur notre site web : www.biom.paris en nous envoyant un chèque à l’adresse indiquée.

Nous souhaitons faire plus que seulement vendre des produits, nous pensons que nous devons aussi avoir une action citoyenne.

BioMe est né et vous donnera des explications, des astuces pour un nettoyage de la maison plus éco responsable, via notre page Facebook dans un premier temps, sous forme de chatbot par la suite.

Nous sommes en train de mettre en place une politique RSE afin de montrer aux entreprises comment notre société, via son premier produit bbb La Brosse, soutient l’industrie française, et s’engage ainsi pour l’innovation durable. Notre premier produit, bbb La Brosse, le premier balai brosse éco-conçu, articule efficacité dans l’usage, logique économique, responsabilité sociale et environnementale.

Que vous apporte votre adhésion au Matériaupôle ?

Plus que du conseil, du concret ! Arnaud a très rapidement compris nos besoins et les points à améliorer. Il m’a donc mis en contact avec Pascal Quetin, expert de la production au sein de Matériaupôle. Il est en train de réaliser, à partir de nos informations une analyse de l’organisation de notre production. Il procédera ensuite à l’analyse des coûts en détail. C’est important pour notre start-up de s’y prendre maintenant et de mettre en place les bons outils de suivi.

Nous souhaitons aussi tester des nouveaux matériaux. Matériaupôle possède le bon réseau pour les mises en relation de qualité. Matabase nous a déjà permis de rentrer en contact avec un client potentiel. Au-delà de cet accompagnement, c’est une équipe très professionnelle et sympathique !

Suivez toute l’actualité de Biom sur son site Internet : BIOM Paris et les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez !