Les appels à projets de l’ADEME pour 2016

ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) lance chaque année une série d’appel à projets (AAP).

Dans ce cadre, Matériaupôle a sélectionné pour vous un certain nombre d’appels à projets. Les voici :

Initiative PME Véhicules et transports -édition avril 2016

Dans le cadre de l’action « Véhicules et transports du futur », pour accompagner et renforcer la capacité d’innovation des PME dans les secteurs des transports routiers, ferroviaires, maritimes et fluviaux.

Date d’ouverture du dépôt des dossiers : 08/04/2016 15:52/date limite de dépôt du dossier :14/06/2016 17:00

Retrouvez tous les détails de l’appel à projets Initiative PME Véhicules et transports

Appel à Projets Investissements d’Avenir – Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments

Les projets visés par cet AAP devront permettre la réalisation ou la rénovation de bâtiments aux performances énergétiques supérieures à celles exigées par la réglementation. Ils devront également démontrer que le ratio coût/performance des solutions développées favorisera leur large diffusion sur le marché.

Date de clôture : 30/12/2016

Tous les renseignements sont ici : Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments

Appel à projet Chimie du végétal et matériaux biosourcés

Il a pour objectif de financer des projets de démonstrateurs et briques technologiques dans le domaine de la chimie du végétal et des matériaux biosourcés, afin de permettre le développement de ces filières.

Clôture intermédiaire 2 : 6 juin 2016 – Clôture intermédiaire 3 : 17 octobre 2016 – Clôture finale : 13 février 2017

Tous les détails sont ici : Chimie du végétal et matériaux biosourcés

 

Appel à Projets « Nouvelles Technologies Emergentes », édition 2016 – Session 2

Cet appel à projets « Nouvelles Technologies Émergentes » de l’ ADEME a pour but de soutenir des technologies qui ne sont pas encore diffusées à grande échelle mais existantes à une échelle industrielle ou quasi industrielle, en France ou à l’étranger.

Les projets attendus à l’AAP NTE 2016 concernent les nouvelles technologies en liens avec l’énergie solaire, la géothermie, la combustion de la biomasse, le couplage de ces énergies aux réseaux de chaleur, et les projets combinant l’amélioration de l’efficacité énergétique des procédés existants et l’introduction de sources d’énergies renouvelables.

Date d’ouverture du dépôt des dossiers : 30/03/2016.

Date limite de dépôt des dossiers : 13/07/2016 0 18h

Pour vous informer davantage : Nouvelles Technologies Emergentes

GRAINE, Gérer, produire, valoriser les biomasses : pour une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

La problématique générale de cet appel est de soutenir un développement durable de la bioéconomie au sein des territoires afin d’assurer l’accompagnement des filières de production et la valorisation de biomasses. Cela sera possible avec la réduction des impacts environnementaux et la prise en compte des services rendus par les écosystèmes. Les biomasses ciblées dans cet appel sont les productions agricoles (végétales et animales) et leurs coproduits, les productions forestières, sylvicoles et leurs coproduits, les déchets organiques, les coproduits industriels ou encore les algues et les insectes.

Clôture des dossiers le 04 juillet 2016 à 15h

Pour plus de précisions : GRAINE de ADEME

Partagez !

Appel à projets ESS du Conseil Départemental du Val-de-Marne

Le Conseil Départemental du Val-de-Marne renouvelle son soutien à l’économie sociale et solidaire à travers son appel à projets ESS  du territoire.

Pour cet appel à projets ESS 2016, jusqu’à 80 000 € seront répartis entre les différents projets sélectionnés par le jury. Le département du Val-de-Marne pourra financer jusqu’à 70 % du montant total du projet. Le projet doit être un projet établi dans le Val-de-Marne, au stade d’émergence (étude de faisabilité) ou de démarrage et doit être porté par une structure de l’économie sociale et solidaire.

Cet appel à projets concerne les acteurs de l’économie sociale et solidaire (Association ; SCOP ; Coopérative ; SCIC ; …). Le projet doit présenter un ancrage territorial fort, une utilité sociale avérée, s’inscrire dans une démarche de cohésion sociale et territoriale, être viable économiquement et permettre la création/consolidation d’emploi(s).

Informations complémentaires

Vous avez jusqu’au lundi 27 juin 2016 à 12h00 pour répondre à cet appel à projets.

Formulaire de pré-candidature : Formulaire de pré-candidature

Retrouvez l’ensemble des informations ici : Appel à projets de développement social et solidaire du territoire

 

 

Partagez !

L’innovation s’invite aux Rendez-vous Carnot 2016

Dans le cadre de nos actions concernant la présence de nos adhérents sur les salons professionnels, le Matériaupôle leur propose de candidater puis d’intégrer les prochains Rendez-vous Carnot 2016 « le rendez-vous de la R&D pour les entreprises ». Cet événement se tiendra les 5 et 6 octobre 2016 à Lyon.

Cette année, les Rendez-vous Carnot se réinvente en répondant aux besoins spécifiques des startup, TPE/PME innovantes (innovation de service ou produit innovant). Ils proposent une formule correspondant aux petites structures dédiées à l’innovation. Ce format allégé n’intègre pas l’agenda des rendez-vous d’affaires. Les exposants retenus disposeront d’un mange-debout pour présenter leur activité.

Le format proposé pour les Rendez-vous Carnot 2016 se décline de la façon suivante

  • Une présentation orale de 5-10 mn en accès libre aux 2500 participants ;
  • Un point rencontre dans l’espace PME Innovantes pour être facilement identifié ;
  • Une communication en amont sur votre innovation sur le site internet des Rendez-vous Carnot 2016.

Informations importantes

  • Il en coûtera 190 € HT aux candidats retenus ;
  • Attention, il n’y a que 60 places disponibles à ce tarif-là. La date limite de candidature est fixée au 1er juillet 2016 ;
  • Pour plus d’information et pour postuler, c’est ici : Espace start-up et PME innovantes.

N’hésitez pas à contacter Jean-Philippe TRIGLA pour soutenir votre candidature auprès de l’organisateur.

Partagez !

Clément Gauthier, directeur commercial francilien de Hogos

Premier bénéficiaire des services de l’espace de co-working du 6 rue Pasteur, Clément Gauthier, directeur commercial de la société HOGOS, nous présente ses perspectives de développement en région Ile-de-France.

Bonjour, vous êtes le premier co-worker du Matériaupôle. Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Clément Gauthier, j’ai 30 ans. Je travaille pour la société Hogos depuis mai 2015. Je suis en charge de la direction commerciale sur la région île-de-France. Historiquement, la société est implantée dans le Grand Sud-Ouest où trois agences sont installées : Périgueux, Toulouse et Montpellier. Son siège social est situé à Bordeaux.

Pouvez-vous nous décrire l’objet de votre activité ?

Hogos est une société d’aménagement et d’équipements pour les structures collectives. Elle propose des ensembles complets d’aménagements intérieurs pour tous types de structures professionnelles, associatives, publiques et privées. Nos services s’étendent depuis les travaux de second œuvre (plomberie, électricité, peinture sols et murs…) jusqu’à l’étude de l’implantation des espaces de travail et de leurs utilisateurs. Nous proposons à nos clients des solutions clés en mains pour l’implantation de leurs structures.

Afin de mener les projets de nos clients dans les meilleures conditions, nous intervenons comme pilote de groupements d’entreprises, comme cotraitant associé ou encore comme coordinateur de projets de travaux ou d’équipements…  Nous accompagnons ainsi, partenaires et clients, dans la conduite de leurs futures réalisations.

Quelles sont vos actualités ?

Nous assurons depuis un an le développement de l’entreprise sur la région parisienne. Nous disposions d’une clientèle sur Paris et sa région. Afin d’optimiser nos temps de réponse et de privilégier une relation de proximité avec nos clients et partenaires, il nous a paru nécessaire d’ouvrir une antenne parisienne. Cette décision s’est révélée judicieuse et nous permet aujourd’hui d’offrir une réactivité quasi immédiate à nos contacts. Être installé en région parisienne, nous permet également de nous positionner sur de nouveaux marchés.

Vous avez décidé d’adhérer au Matériaupôle au cours de l’année 2016. Pour quelles raisons ?

L’intérêt d’adhérer à l’association est triple. D’abord, le fait que l’association soit experte des matériaux et réunisse autour d’elle une variété de TPE/PME innovantes sur le sujet est un atout pour donner du sens et de la force à nos projets au service de nos clients.

Ensuite, c’est accéder à un réseau de compétences variées et novatrices, l’opportunité de développer des partenariats avec les structures membres, qui peuvent avoir ou relayer des besoins d’équipement ou d’aménagement. Notre positionnement de conseils auprès des collectivités est un fondement majeur des valeurs de la société HOGOS.

Enfin, c’est l’opportunité de développer et de mettre en place des solutions commerciales avec les entreprises et les établissements adhérents du Matériaupôle.

Depuis le mois de mai, vous occupez un poste dans l’espace de co-working du Matériaupôle. Pourquoi ?

Il y avait un intérêt de s’implanter avec une adresse locale. Pour le développement de l’activité en région parisienne, j’avais besoin de travailler dans un espace qui me permette de développer mon réseau et de profiter de la synergie des compétences présentes au Matériaupôle. Je peux traiter mes dossiers et discuter avec l’équipe lorsque j’ai une interrogation. L’autre facteur déterminant, c’est l’accessibilité du lieu. Le 6 rue Pasteur est à dix minutes de Paris par le RER C. Les entrées de l’autoroute A86, toutes proches, me permettent de me rendre rapidement partout en Île-de-France.

Quelles sont vos perspectives de développement de marché ?

Le choix de nous installer sur Paris nous offre de vraies perspectives de développement. Ce qui profite à l’ensemble de nos services commerciaux.

 

Pour tout savoir sur Hogos : HOGOS 

Partagez !

SAVE THE DATE – Soirée des adhérents du 28 juin 2016

La soirée des adhérents de juin 2016 du Matériaupôle

Le Matériaupôle a le plaisir de vous annoncer la tenue de son prochain évènement : la soirée des adhérents de juin 2016. Elle se tiendra le 28 juin 2016, à partir de 19h dans l’espace de coworking du 6 rue Pasteur à Vitry-sur-Seine.

Programme de la soirée des adhérents de juin 2016 

Paris Région Entreprises
Laurent Dechesne, responsable de pôle – appui direct aux entreprises à Paris Région Entreprises présentera le réseau Entreprises European Network (EEn), un réseau européen de soutien aux PME innovantes.

Pour vous renseigner davantage sur le réseau EEN, voici deux liens intéressants :

 

Stagiaires et entreprises : l’apport du Matériaupôle
Cette intervention aura pour objectifs :

  • Identifier les besoins en matière de stages des structures adhérentes au réseau ;
  • Identifier les solutions que le Matériaupôle peut apporter pour répondre à ces besoins.

Retenez la date : l’assemblée générale ordinaire et l’assemblée générale extraordinaire se tiendront le mardi 28 juin à Silver Innov’ à Ivry.  Retrouvez tous les détails des deux assemblées générales ici : Assemblées générales

 

Partagez !

SAVE THE DATE : Assemblée Générale le 28 juin 2016

Assemblée Générale Extraordinaire et Ordinaire 2016 du Matériaupôle

Le mardi 28 juin, le Matériaupôle vous convie à son assemblée générale ordinaire et à son assemblée générale extraordinaire. Elles se tiendront de 16h à 18h à la plateforme immobilière Silver Innov’ à Ivry-sur-Seine.

À 15h30, nous vous proposons une visite guidée de Silver Innov’. Isabelle Marchand, sa directrice, se fera un plaisir de vous présenter ce lieu-référence dédié à la silver économie.

L’ordre du jour de l’Assemblée Générale Extraordinaire et de l’Assemblée Générale Ordinaire vous seront communiqué ultérieurement. De même, pour les documents qui vous seront bientôt transmis.

Informations pratiques :
Pour vous y rendre, c'est par ici : 54 rue Molière, 94200 Ivry-sur-Seine.

Métro : station de métro Mairie d'Ivry,ligne 7 direction Mairie d'Ivry (ligne jaune).Site Ratp

Bus : ligne 24, ligne 325, ligne 180. Site Ratp

RER : empruntez le RER C jusqu'à la station Ivry-sur-Seine. Site Transilien

Pour les personnes véhiculées :
- des places de parking sont disponibles dans les rues alentours ;
- sur la place Marcel Cachin à la gare RER d'Ivry-sur-Seine ;
- le parking des Quais d'Ivry, qui ferme en même temps que le centre commercial (22h).

N.B. : Seuls les adhérents à jour de leur adhésion 2016 pourront prendre part aux votes des assemblées générales ordinaire et extraordinaire.

Pour vous mettre à jour de votre cotisation, téléchargez le bulletin d’adhésion 2016 en cliquant ici.

 


Retenez la date : L’assemblée générale ordinaire et l’assemblée générale extraordinaire seront suivies de la soirée des adhérents. Retrouvez tous les détails de la soirée en cliquant ici.

 

Partagez !

Le Matériaupôle rencontre la région chinoise du Hunan

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont rencontre le 09 mai 2016 la Chine aux Rendez-vous de Paris Région Entreprises, un événement de rencontres B2B international.

Une initiative qui permet de rencontrer des entreprises chinoises et de nouer des partenariats commerciaux et/ou technologiques. C’est la région du Hunan qui est mise à l’honneur à ces rendez-vous de Paris Région Entreprises.

Le Matériaupôle était présent et a pu rencontrer des entreprises, des laboratoires, des institutions, des collectivités territoriales (CCI, municipalités…) de la région chinoise. Elles ont été réuni grâce au concours du China Council for the Promotion of International Trade Hunan Sub-council (CCPIT). C’est l’organisation la plus représentative de Chine pour la promotion des échanges économiques et commerciaux internationaux et de chambre de commerce et d’industrie.

Arnaud Bousquet, directeur du Matériaupôle explique « ll va s’agir maintenant de travailler les contacts avec les entreprises, rencontrées lors de ce salon, voir ce qu’il est envisageable de faire avec elles. Mais de réelles opportunités de marché sont envisageables pour notre réseau d’adhérents. »

En partenariat avec Paris Région Entreprises, l’événement « Go to Europe » est co-organisé avec Entreprise Europe Network. Un réseau de soutien aux PME innovantes, qui facilite la recherche de partenaires et l’accès aux marché internationaux.

Les détails de la rencontre sont ici : rencontres B2B avec CCPIT Hunan

Information sur la province du Hunan

La province du Hunan est située au sud de la Chine Centrale. Elle est subdivisée en une région autonome (Xiangxi) et treize municipalités. Les principales villes sont Changsha, chef-lieu ou capitale de la province ; Zhuzou, ville industrielle, Xiangtan, et Zhangjiajie, haut-lieu touristique.

China_Hunan.svg

Depuis les années 1990, la province connaît une très forte croissance économique, stimulée notamment par le développement d’industries tirant profit des ressources naturelles de la région : sidérurgie, construction, électromécanique, chimie, agroalimentaire. L’une des grandes spécialités de la région est la broderie de Xiang ou XiangXiu.

Population : 66 980 000 hab

PIB : 435 milliards de dollars (10ème région de Chine)

PIB / habitant : 6 494,48 $ / an

Le Hunan est jumelé avec la région Centre en France. Dix sociétés françaises y sont déjà implantées.

Partagez !

Portrait : Michel Jeandin, directeur de recherches

Michel Jeandin est spécialisé dans le traitement de surfaces au Centre des Matériaux de MINES ParisTech, où il officie aussi en tant qu’enseignant.

Le rôle du directeur de recherche est d’accompagner des travaux de recherches, sous la forme de thèses notamment. Pour élaborer ces thèses, il y a besoin de financement et pour l’obtenir, il faut le concours d’industriels qui soient intéressés par le résultat de la recherche. Le directeur est donc une sorte d’intermédiaire entre les industriels et les étudiants, à qui sont proposés les sujets de thèse. En plus de la production industrielle qui peut en résulter, il y a aussi un intérêt pour le centre de recherches, qui peut publier les travaux obtenus. Cela sert à jouer sur la compétitivité de l’école.

Michel Jeandin apporte son expertise de scientifique et ingénieur dans des questionnements assez spécifiques pour le traitement des surfaces, en particulier. Le traitement de surfaces correspond à la fabrication d’un revêtement ou d’une couche de matière qui protégera le matériau qui se trouve en dessous. Cela intervient dans de nombreuses applications mais l’objectif final est souvent d’améliorer la résistance de l’objet initial à l’usure. Pour cela, les chercheurs font appel à des poudres de projection, qui s’utilisent aussi bien sur des surfaces métalliques, céramiques, polymères ou de matériaux en mélange. Les revêtements étudiés sont le plus souvent appliqués à des pièces dont les défaillances sont généralement liées à des phénomènes d’usure,  et ce dans des secteurs industriels très variés.

Le Centre des Matériaux n’a pas pour vocation la recherche fondamentale puisque ce sont les industriels qui viennent régulièrement le voir. Michel Jeandin a d’ailleurs travaillé à plusieurs reprises avec de grands groupes comme SAFRAN, EDF ou Renault.

Parfois, les équipes de recherche s’orientent vers d’autres clientèles. C’est le cas avec le Matériaupôle, auquel Michel a adhéré dès les débuts, il y a 8 ans. Il a collaboré à la réalisation du logo, obtenu par projection thermique d’aluminium sur plaque de verre, en travaillant aussi avec la société Effets de Verres. « Diversifier permet d’exploiter au maximum notre activité » explique-t-il, avant d’ajouter « on touche à des cultures qui n’ont pas le réflexe d’aller voir des chercheurs. Ce fut la base de réflexion du Matériaupôle : diffuser la connaissance des matériaux pour la proposer et la développer auprès de PME, qui n’en ont pas l’habitude ».

En ce moment, Monsieur Jeandin dirige six thèses, un travail post-doctoral et plusieurs stages au Centre des Matériaux, qui traitent à peu près toutes de la projection thermique,  avec des applications différentes. Le dépôt de métal sur une base polymère est un sujet très porteur, dans l’aérospatial, par exemple. Le dépôt sur bois est en phase de démarrage et a besoin de développement. En parallèle, le directeur de recherches se consacre à la rédaction d’un livre intitulé « Le matériau dans tous les sens », qui devrait paraître dans le courant de l’année 2016.

Pour plus d’informations sur MinesParitech, cliquez ici : http://www.mines-paristech.fr/

Découvrez les travaux de recherches et les publications de monsieur Jeandin, ici : http://matperso.mines-paristech.fr/Personnel/michel.jeandin/

Partagez !

Retour sur la Journée thermique des matériaux du 8 mars 2016 à Vitry-sur-Seine

Le 8 mars 2016, à Vitry-sur-Seine au domaine Chérioux, s’est tenu la Journée Technique sur la  Thermique des Matériaux au département de chimie de l’IUT Créteil-Vitry. Un séminaire co-organisé par le Réseau Mesure et le Matériaupôle, en collaboration avec des sociétés du secteur : Themacs Ingénierie, Optris, Stil, MPC et PerkinElmer

Toute la journée durant, de 9h30 à 16h30, des laboratoires de recherche, des institutions, des sociétés commerciales, des experts, des TPE/PME du secteur de la mesure thermique se sont relayés pour répondre au thème proposé : quels outils pour la thermique des matériaux ?

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (4)

Une question centrale pour la cinquantaine de spécialistes, présents dans l’hémicycle.  Les problématiques thermiques sont omniprésentes dans l’industrie. Une mesure précise de la température et la connaissance des propriétés thermiques des matériaux est indispensable à la compréhension des phénomènes. Comme l’a souligné le président du Matériaupôle, Bernard Fontaine, en préambule de la Journée,  « la mesure thermique des matériaux est un enjeu fort pour l’industrie et la recherche car ce thème est d’importance au vu du nombre de secteurs économiques concernés : le bâtiment, les travaux publics, l’aéronautique, l’automobile, et bien d’autres secteurs d’activités encore ».

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (2)

Le programme des présentations a débuté par les différentes méthodes de mesure des températures.

Mr Lux, de la société STIL, spécialisée dans la fabrication de thermométrie à dilatation de liquide, a présenté les particularités de ses produits et la finesse de lecture de mesures.

Mr Lorioux, de l’établissement MPC, co-organisateur de la journée, a présenté sa méthode de mesures électriques par thermocouples et sondes à résistance.

Monsieur Viarouge de l’entreprise OPTRIS a mis au point des matériels de mesures optiques par pyrométrie et caméras thermiques. Ce kit technique permet de mesurer des températures dans des fosses d’incinération, de détecter et d’anticiper des départs de feu dans les stockages de coke d’un site industriel, dans le cadre d’une action préventive demandée par les banques d’assurances du lieu.

Mr Bodnar, de la Société Française de physique a exposé l’ensemble des travaux piloté par l’université de Reims sur les apports de la thermographie active dans le domaine du Contrôle Non Destructif. Ces travaux sont intervenus dans des applications concrètes de restauration d’œuvres d’art ou dans l’inspection d’ailettes de réacteurs et propulseurs, pièces aéronautiques critiques. L’idée de base a expliqué Mr Bodnar, « est de forcer un matériau, en le soumettant à un transitoire thermique (essentiellement conductif) à émettre par rayonnement thermique, des informations non accessibles par thermographie infrarouge passive (structure interne de l’échantillon, détection de défauts, mesure d’épaisseur de revêtement, mesure de diffusivité thermique, mesure d’effusivité thermique,… ».

L’après-midi a été consacrée aux mesures d’émissivité et d’albédo mises en avant par monsieur Hameury du Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), et Mr Monchau de l’entreprise Themacs, adhérent du Matériaupôle et du Réseau Mesure.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (11)

Enfin, les dernières applications de l’analyse thermique dans l’industrie ont été passées en revue par Monsieur Michelet de la société PerkinElmer, un constructeur bien connu des visiteurs.

Pendant les temps de pause, un espace b2b et de démonstration a été mis en place afin de présenter les dernières innovations du secteur et de faciliter les échanges, les possibles partenariats entre les participants.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (66)

Un repas africain, préparé par le restaurant de réinsertion Le Baobab à Ivry a marqué les esprits et la collation de fin de journée proposée par l’IUT de Vitry a été également appréciée de tous.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (111)

Les échanges ont été conclus par l’intervention d’Estelle Duflot, directrice du Réseau Mesure. Elle a souligné l’importance des synergies créatrices de valeurs et du travail collaboratif entre les différents partenaires. « Ils ont permis le succès de cette rencontre thématique. Ainsi des problématiques précises d’innovation et de valorisation de savoir-faire techniques ont pu être. L’expérience est à reconduire sur d’autres problématiques » a-t-elle conclue.

Réseau Mesure - Journée Thermique des matériaux (60)

Martine Cornu, chef de projets filières et innovation au Territoire Seine-Amont EPT 12 a clôturé la journée aux noms des élus du territoire absents pour cause de conseil territorial ce même jour.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (20)

Nos remerciements vont au territoire Seine Amont EPT 12, l’UPEC et l’IUT de CRETEIL-VITRY et leurs équipes, le LNE, le MATERIAUPOLE, le RESEAU MESURE, la SOCIETE FRANCAISE DE PHYSIQUE. Les entreprises participantes : MPC, OPTRIS, PERKIN ELMER, STIL, THEMACS.

 

Le Réseau Mesure est une association loi 1901 à but non lucratif regroupant des entreprises spécialistes de l’instrumentation et de la mesure. Consultez leur site pour plus de renseignements : www.reseau-mesure.com/

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont, association loi 1901, est un réseau qui a pour vocation de développer la filière matériaux en Ile-de-France et d’être la référence en matière de compétence pluridisciplinaires « matériaux et usages ». Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site : www.materiaupole.com

Partagez !

Portait : Noir Vif

André Fontes et Guillaume Lehoux sont les membres qui composent Noir Vif, un des studios de design qui a participé à l’exposition Kyoto Contemporary en janvier 2015, aux Ateliers de Paris (mode, métiers d’art et design).

Noir Vif boites bouquinistes
Prototype de boîte de bouquinistes fabriqué par Noir Vif sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.
Noir_Vif_boites.bouquinistes_01
Prototypes de boîtes de bouquinistes fabriqués par Noir Vif. Derrière les boîtes, les fenêtres de l’hôtel de ville de Paris, 1er arrdt. Projet technique porté par le Matériaupole.
Noir_Vif_boites.bouquinistes_07
Un des trois prototypes de boîte de bouquinistes fabriqué par Noir Vif, placé sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.

 

Noir_Vif_boites.bouquinistes_08
Un des trois prototypes de boîte de bouquiniste fabriqué par Noir Vif, placé sur les quais de seine, Paris 1er. Projet technique porté par le Matériaupole.

©Noir Vif – Projet bouquinistes

Noir Vif fait officiellement partie du Matériaupôle depuis 2014. André et Guillaume étaient déjà adhérents en tant que personnes physiques et André y a occupé le poste de trésorier. Leur association remonte aux débuts de Noir Vif, lorsqu’il participe au projet « bouquinistes » de la Mairie de Paris, porté par le Matériaupôle. La Mairie souhaitait renouveler l’aspect des boîtes avec des matériaux, un style et un usage d’aujourd’hui, tout en respectant les formes et couleur imposées. Quatre prototypes, dont trois conçus par Noir Vif, ont été testés afin d’identifier les meilleurs idées et composants pour de nouvelles boîtes. Les autres partenaires étaient : Jean-François BASSEREAU, Olivier JOURDAN et Eric PASCALIS.

2014_04_NoirVif_portrait_recadre_reduit

©Noir Vif – André Fontes et Guillaume Lehoux

Noir Vif naît en 2011. Les deux fondateurs se sont rencontrés pendant leurs études à l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués) Olivier de Serres, où ils ont obtenu leur DSAA (Designer Supérieur d’Arts Appliqués).  En plus de ce diplôme commun, chacun a fait son propre chemin : un parcours d’une quinzaine d’années, en tant qu’ingénieur en matériaux et procédés de fabrication pour André ; un master en Conception de Produits Innovants pour Guillaume.

Avec curiosité et enthousiasme Noir Vif conçoit des réponses pertinentes et inventives dans des secteurs d’activité aussi variés que l’artisanat d’art, l’industrie, la recherche scientifique, les études prospectives…

Les Ateliers de Paris Noir Vif a pour mission de concevoir des objets ou des produits dans des domaines très variés comme l’industrie, l’artisanat d’art et la recherche scientifique… André et Guillaume accompagnent leurs partenaires tout au long du projet, de sa genèse à sa réalisation. Le cœur de métier du duo est de répondre à une problématique design apportée par un client. « Souvent, celui-ci a besoin d’ajouter un produit à son offre et notre métier est de l’imaginer » explique Guillaume.

En 2012, Noir Vif est sélectionné par les Ateliers de Paris pour y être résident. Il y restera deux ans, d’avril 2012 à avril 2014. Cette résidence donne accès à des locaux – dont le loyer est intéressant par rapport au marché immobilier parisien – mais aussi à des programmes de formation « qui nous enseignent ce que les études ne nous apprennent pas » explique Guillaume Lehoux, à savoir des cours de photo, de management, de gestion des coûts de production, etc. Les locataires des Ateliers ont aussi la possibilité de consulter des experts dans des domaines comme la comptabilité ou le développement d’entreprise. Tout cela participe à l’évolution de Noir Vif, qui collabore à plusieurs projets. En 2012, au workshop « Regards décalés » sur le thème de l’identité et du masque, Noir Vif réalise des visages imprimés décalés sur des masques. Lorsqu’on regarde le masque en face, le visage imprimé est de profil et inversement. Une manière pour les deux designers de rappeler que leur travail consiste à aborder les choses avec des angles différents.

Grâce à un programme d’échanges entre des créateurs français incubés aux Ateliers de Paris (mode, métiers d’art, design) et des artisans japonais, Noir Vif rencontre le fondeur d’art Yohey à Kyoto. Dans l’exemple de la série des tasses Arare, conçu pour lui, l’objectif était de lui ouvrir de nouveaux marchés.  A l’origine, son offre est presque exclusivement composée de théières traditionnelles destinées à la cérémonie du thé au coût très élevé. L’idée est de lui proposer d’élargir sa production à des objets plus contemporains et moins onéreux. Ils lui suggèrent de créer des tasses qui reprennent un des ornements traditionnels des théières japonaises en le réinterprétant de manière contemporaine en l’associant à des mots en braille. L’idée est de créer deux niveaux de lecture de l’objet : la plasticité de la pièce qui révèle un sens qui demande à être expliqué. La tasse est livrée avec une notice qui révèle la signification du mot en braille figurant sur ses parois.

Noir_Vif_arare_08
Noir Vif et le fondeur d’art japonais Yohey, dans le quartier des fondeurs à Kyoto.
Noir_Vif_arare_09
La fonderie du maître d’art Yohey à Kyoto
Noir_Vif_arare_11
Six des huit mots en braille apparaissant sur les parois des tasses du projet Arare. Il rappelle le motif traditionnel figurant au bas de la tasse. L’objet devient le lien entre le passé et le moderne.
Noir_Vif_arare_04
Une tasse Arare

©Noir Vif – Projet Arare

Ce projet illustre ce qu’un studio de design peut apporter à ce type de savoir-faire en terme d’offre renouvelé.

De la théière t-time aux Petits Carreaux de Paris

En parallèle, ils sont finalistes, dans leur catégorie, du prix Bettencourt, en 2014, pour leur théière t-time., Avec cet objet en argent massif, isotherme, qui forme la lettre « t » en italique, ils jouent avec les mots. La théière a été réalisée par Nicolas Marischael, orfèvre de renom.

Depuis longtemps, Noir Vif avait envie de travailler avec le chocolat. Un jour, ils ont l’idée d’associer le relief du carrelage à facettes du métro parisien au dessin des carreaux d’une tablette de chocolat. Dès le départ, ils ont la volonté d’en faire un objet alimentaire de qualité en évitant de tomber dans le souvenir touristique parisien kitsch. En collaboration avec l’artisan-chocolatier Jacques Bockel, ils sélectionnent six recettes qui composeront la gamme des tablettes de chocolat « Petits Carreaux de Paris ». Elles sont un hommage original et gourmand aux murs singuliers du métro parisien. Retrouvez toutes les informations concernant ce projet gourgmand, ici : www.PetitsCarreauxdeParis.com

2015_10_01_N65_avec pack_face_fond_blanc_reduit
La tablette de chocolat « Petits carreaux de Paris » et son emballage
2016_01_14_6 tablettes_face_fond bois_DSC_9340
Des « Petits carreaux de Paris » pour tous les goûts. Du noir au blanc, en passant par le lait et le prâliné.

D’autres projets sont en cours, notamment celui d’un radiateur innovant, sur lequel le talent de conception des designers est nécessaire.

 

Pour tout renseignement :

Noir Vif, design studio, 20 rue Primo Levi, atelier 6.1, 75013 PARIS

Adresse courriel : info@noirvif.com

Site Internet : http://www.noirvif.com/

 

Retrouvez Noir Vif sur les réseaux sociaux

Twitter : https://twitter.com/NoirVif

Instagram : https://www.instagram.com/noirvif/

Facebook : https://www.facebook.com/NoirVif/

Partagez !

Cluster francilien matériaux et procédés