Archives par mot-clé : expérimentation

Le renouveau industriel passera par des innovations urbaines (1/3)

Pourquoi une série de 3 articles sur les innovations urbaines ?

L’incubateur du Matériaupôle, situé au 6, rue Pasteur à Vitry-sur-Seine, est un exemple fort des contraintes et opportunités offertes par le foncier transitoire d’Ile-de-France. Cet espace nous a été proposé par la Mairie de Vitry, sous la forme d’une mise à disposition en attente de démolition. Le développement de cette offre a été motivé par les besoins de nos adhérents. Plus particulièrement d’espaces besoin croissant d’hébergement d’activité parmi nos pour le prototypage et l’expérimentation.

Les articles de 94 Citoyen sur le foncier ( ici sur l’industrie en Ile-de-France  et  là sur le besoin d’extension du marché de Rungis) ont donc eu un certain écho chez nous. Car le Matériaupôle vit le manque de foncier en Ile-de-France. A travers nos structures adhérentes, TPE et PME du territoire, mais aussi en tant qu’espace d’incubation.

Ainsi, au cours d’une série de trois articles (dont vous lisez le premier), nous partagerons notre expérience, nos constats et nos idées de développement.

Industrie cherche millions de m2 en Ile-de-France

Un foncier productif sous pression en Ile-de-France.

Du fait de la pression foncière, les activités économiques se déplacent de plus en plus vers la grande couronne. A tel point que la petite couronne a perdu 30ha par an de foncier productif depuis 2003 (selon la commission du développement économique régional de la CCI).

Pourtant, il reste aujourd’hui, près de 8000 hectares de friches industrielles en France (source Valgo, voir ici). Le mouvement d’occupation des friches amorcé depuis plusieurs années par des associations culturelles est un énorme pas en avant dans la valorisation du territoire. On peut féliciter Plateau Urbain pour les Grands Voisins, ou encore la Station – Gare des Mines de collectif Mu.

Depuis plusieurs années les espaces urbains trans-usages se sont multipliés. Les centres commerciaux/de loisirs « Bercy-Village » montrent de nouveaux modèles de lieux de commerces et vie (voir ici sur l’excellent blog Trans-City) . Ce type de projet peut aller plus loin, comme à Lyon avec  le quartier  » Confluence »  situé dans une ancienne friche. Le lieu regroupe des logements,  des espaces culturels et d’activité économique (déjà +800 entreprises et 25k salariés prévus à terme) – cependant le secteur secondaire et BTP représentent moins de 10% de l’activité sur ce site.

Lyon-Confluence quartier mêlant logement culture et activité économique, mais est peu tourné vers l’industrie, malgré un fort potentiel local…

Il nous semble temps de renforcer la tendance en réouvrant les friches à l’activité productive du secondaire. Car le secteur secondaire innovant est idéal pour l’animation d’un territoire attractif. Il est riche en emplois valorisants, souvent mieux rémunérés que dans le tertiaire, à qualification équivalente. Et surtout, il est porteur d’innovations impactantes pour le quotidien et l’environnement.

Car le secteur secondaire se renouvelle en Ile-de-France !

L’activité industrie et d’innovation représente encore 440 000 emplois, soit plus de 10 % des emplois de l’Ile-de-France, part variant jusqu’à 20% selon les départements. Son importance ne doit pas être sous-estimée.

D’autant plus que ce secteur vit une véritable révolution grâce aux nouvelles technologies, dont des sujets sur lesquels travaillent nos adhérents, tels que :

  • Les multiples technologies associées à la fabrication additive :
La fabrication additive n’est plus seulement un moyen de prototypage pour General Electric. Elle est une révolution productive à part entière.
Le Matériaupôle collabore très étroitement avec le laboratoire « Traitement de surfaces » de Mines-ParisTech

 

  • Le développement de nouveaux matériaux de construction :
Des mousses minérales isolantes, incombustibles et réfractaires… Issues de matériaux de recyclage, c’est IPSIIS
  • Et beaucoup d’autres…
ARCA, du bois gonflable, thermoformable, et des variantes inédites…
Du mobilier design produit à partir de déchet industriel, c’est MAXIMUM
MASK Generation. Premier masque thermoformable pour un confort inédit

 

 

 

 

Le secteur secondaire ne doit pas être réduit au symbole de l’usine polluante qui serait une plaie pour la qualité de vie locale. Ce n’est plus la réalité. Dans le deuxième article de la série, nous verrons que l’industrie peut s’inscrire dans les nouvelles formes d’architectures, moins voraces en empreinte au sol et en énergie.

Mais l’écosystème actuel n’est pas adapté pour les accompagner.

Malheureusement le secteur secondaire ne bénéficie pas d’autant de structures d’accompagnement (incubateurs et pépinières) que le tertiaire.

Pourtant, les nouveaux fleurons du secondaire qui innovent dans ces domaines ont besoin de travailler avec les pôles de recherche existant en couronne d’Ile-de-France. Mais aussi d’avoir accès à des machines coûteuses. Les espaces de mutualisation (type Fablab) sont un levier fort, mais n’offrent pas le service d’accompagnement  (financement, structuration, etc…) qui manque encore dans ce secteur. Cet aspect-ci sera aussi approfondi dans le deuxième de la série.

Ces entreprises ont besoin de terrains bien reliés aux voies de communication (et notamment au réseau de transports en commun)   plutôt que de très grandes surfaces isolées. L’enjeu pour elles, est de capter des compétences et ressources humaines qualifiées et locales. Le recrutement, la sous-traitance ou le partenariat sont autant de moyens à leur disposition. Mais un temps de transport élevé est un frein fort lors du recrutement.

La valorisation transitoire des friches ouvrirait des espaces à moindre coût pour les start-ups et PME. Des espaces ouverts à la collaboration interfillière : des entreprises aux marchés différents mais qui partagent des besoins semblables. Et ces entreprises sont pourvoyeuses d’emplois sur le  territoire, à titre d’exemple, ~ 20 personnes travaillent quotidiennement au 6, rue Pasteur pour 120m² de friche urbaine.

Le 6Pasteur, notre incubateur commence à se faire petit, nous explorons les opportunités d’extension de l’incubation.
Dans les deux prochains articles, nous reviendrons plus précisément sur :
  • Les besoins propres aux entreprises du secondaire.
  • Les potentiels d’évolution de ces espaces, leur préfiguration des usages à venir, sur place, mais aussi dans l’industrie de demain.
  • Les avantages  pour les propriétaires de foncier (publics et privés).

Antoine Clousier

Ces sujets vous intéressent ? Contactez-nous!

 

Partagez !

WéCO réinvente les toilettes publiques écologiques

Cécile Dekeuwer est à la tête d’une société qui (ré)invente l’usage de monter sur la selle. Avec WéCo, rien ne se perd, tout se transforme. Pour le bien-être de la planète et pour le confort de tous. Rencontre.

Qui êtes-vous ?

Cécile Dekeuwer, initiatrice et créatrice de la société WéCo.

Quelle est l’activité de WéCO ?

Notre société conçoit, produit et commercialise des toilettes à chasse d’eau, écologiques, autonomes, design et avec un bilan carbone positif.

Toilettes WECO
Toilettes WECO
Quelles sont les spécificités de vos produits/services ?

Notre ambition est de créer les toilettes de demain, adaptées aux enjeux et problématiques du futur: combattre le manque d’eau potable et mieux utiliser nos ressources naturelles. L’innovation technologique du traitement des eaux permet un recyclage des eaux usées en circuit fermé. Nos toilettes ne nécessitent donc aucun raccordement aux infrastructures sanitaires.

Comment avez-vous conçu et produit ces toilettes publiques écologiques ?

La base technologique de nos toilettes est issue d’une innovation de California Technology Institute  qui a conçu un système de traitement par électrolyse des eaux noires (l’eau mélangée aux déjections des toilettes). Les toilettes que nous concevons autour sont design, adaptées au lieu où nous les implantons et aux besoins des usagers. Nous les pensons comme des lieux agréables pour les sens, cherchant à changer l’image des toilettes publiques. La construction des toilettes se fait à Saint-tienne, ville du design, en s’appuyant sur des entreprises locales. Notre démarche écologique transparaît aussi dans le choix des matériaux utilisés dans nos toilettes : toilette à chasse d’eau économe, container recyclé, utilisation de bois…

Quelles sont vos perspectives de développement de marché pour vos toilettes innovantes ?

Nous commençons tout d’abord par le marché européen en proposant des toilettes design et adaptées aux besoins de tous. Dans un second temps, nous nous attaquerons aux pays en développement en Afrique ou en Asie. Nous avons spécialement des contacts en Chine et en inde.

Quelle est votre actualité ?

Nous venons juste de participer à Futur en Seine et développons notre réseau en participant à différents événements tels que le forum  Innovative City  à Nice. Nous sommes aussi des membres actifs de la commission ISO PC 305 TG qui cherche à créer une norme ISO pour des toilettes non-reliées au réseau sanitaire. Cela permettrait de développer ce produit et son utilisation, ainsi qu’à des petites entreprises, issues parfois de pays en développement, de trouver leur place dans un marché dominé par des géants.

Que vous apporte votre adhésion au Matériaupôle ?

Outre un accueil formidable dès le début où le Matériaupôle a été très proactif, en faisant la démarche de venir nous chercher et de se présenter, le réseau nous a apporté dès le début, sans que nous ne soyons encore membre du Matériaupôle,  un réseau extraordinaire de professionnels de qualité. Alors qu’au début nous ne voyions pas bien le lien entre notre activité industrielle de toilettes écologiques, très vite il est apparu que le réseau avait des membres et des contacts qui ont apporté beaucoup à notre activité, avec professionnalisme, compétence, sérieux, à l’image du MP.

Du fait de leurs liens excellents avec la Mairie de Vitry-sur-Seine, nous avons pu conclure une expérimentation de plusieurs mois avec elle. Idem sur le plan financier, le Matériaupôle a su nous mettre en contact avec les personnes et sur les dossiers de financements appropriés, alors que nous nous cassions les dents sur ce sujet depuis 2 ans.

Le Matériaupôle sait allier compétences et relations humaines, tout ceci dans un cadre très agréable.

En un mot, rejoignez le MP, vous ne pourrez pas être déçus !

Retrouvez toutes les informations

Sur leur site internet : WéCo

Partagez !

L’Usine Nouvelle en direct du Matériaupôle !

Le mardi 12 juillet 2017, l’Usine Nouvelle est venue découvrir et filmer le #6Pasteur et 2 de nos coworkers : Univers & Conseils et WéCO.

Le renouveau de l’industrie dans les tiers lieux ?

Cette visite de l’Usine Nouvelle s’inscrit dans les stratégies de l’industrie de se rapprocher des startups, des makers et des clusters. Le but étant de se saisir de nouvelles méthodes d’innovations, de découvrir de nouveaux types d’organisation de travail et surtout de mieux comprendre les innovateurs et les innovations de demain.

La rédaction visite différents tiers lieux en Ile-de-France pour faire découvrir à ses lecteurs de nouveaux écosystème innovants et les particularités de chacun de ces espaces.

Le Matériaupôle et le #6Pasteur : un écosystème unique en Ile-de-France

L’interview d’Arnaud Bousquet (directeur du Matériaupôle) suivi par la visite guidée du #6Pasteur a permis de mettre en évidence les particularités du site.

Un focus a été fait sur la place à part qu’occupe le #6Pasteur dans l’écosystème des tiers lieux d’innovation en tant qu’espace dédié à l’expérimentation in situ et au coworking.  Le positionnement du Matériaupôle à la croisée des mondes de l’industrie, du BTP, de l’art, du design, de la recherche et de l’enseignement / formation a aussi été mis en avant et notamment quels sont les avantages de tels décloisonnements.

Une occasion pour faire découvrir nos coworkers auprès des lecteurs de l’Usine Nouvelle

Cette visite du lieu a été suivi par les interviews de deux coworkers présents ce jour-là, permettant ainsi de promouvoir leurs innovations.

Aline Maréchaux a pu présenter le bâtiment évolutif, adaptable,  nomade et sans empreintes développé par Univers & Conseils.

Cécile Dekeuwer quant à elle, a pu faire la promotion de WéCO, les première toilettes à chasse d’eau écologiques au monde et ainsi mettre en avant les qualités de son produit.

Lien vers l’article sur le site de l’Usine Nouvelle

Découvrez les coulisses du Matériaupôle en rediffusion : Le Matériaupôle, lieu d’innovation.

Partagez !

Offre de stage « chargé-e de développement expérimentations et coworking

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont propose un stage « chargé-e de développement expérimentations et coworking »

Description du stage

Sous la responsabilité du directeur du Matériaupôle Paris Seine-Amont, vous aurez en charge le développement et l’animation du #6Pasteur : l’espace d’expérimentation et de coworking de l’association. Le #6Pasteur est un espace d’expérimentations et de coworking créé par le Matériaupôle Paris Seine-Amont et inauguré en 2016. Depuis l’inauguration du #6Pasteur l’association y a accompagné 5 projets.

Le stagiaire aura donc pour mission de développer le #6Pasteur, de mieux structurer l’offre (accompagnement de projet et accueil de coworkeurs en nomade), d’effectuer une prospection ciblée pour la commercialisation et de participer à l’accompagnement des porteurs de projets.

Le stagiaire travaillera à la définition, à la rédaction et à la promotion d’une action spécifique auprès des étudiants ayant un projet entrepreneurial pour les accompagner au #6Pasteur. Il/Elle définira la forme de cette action (appel à projets, bourse, concours, … ?). Le stagiaire travaillera sur ce sujet en synergie avec les organismes d’enseignement supérieur du territoire et ceux adhérents au Matériaupôle.

De plus, le stagiaire accompagnera l’équipe du Matériaupôle à la construction d’une offre collective visant à renforcer la présence de l’association sur des salons professionnels.

Par ailleurs le stagiaire participera à la vie de l’association (organisation des évènements, de l’assemblée générale, …).

Profil

BAC +4/+5 issus d’une école de commerce, IEP ou IAE à dominante développement économique ou développement local.

  • Excellentes qualités rédactionnelles ;
  • Dynamique, passionné(e) ;
  • Esprit d’initiative et sens du travail en équipe ;
  • Capacités d’organisation et attention aux détails ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Bon niveau d’anglais ;
  • Compétences avancées sur Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint).

La connaissance du milieu des clusters et de l’innovation est un plus.

Conditions

Durée : 5 à 6 mois

Gratification : 515€/mois + 50% carte de transport + tickets restaurant.

Localisation du stage : #6Pasteur – 6 rue Pasteur à Vitry-sur-Seine (300m du RER C).

Contact

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à transmettre à Arnaud BOUSQUET – Directeur du Matériaupôle Paris Seine-Amont.

a.bousquet@materiaupole.com

Partagez !

Quand usages et innovation font bon ménage chez OVA Design

Entretien avec Nicolas Marquis, co-directeur de OVA Design

Comment créer des produits pour satisfaire des besoins non formulés ? Comment structurer la fabrication d’objets à l’échelle industrielle quand on est une petite entreprise ? Vers qui s’adresser pour répondre à ces préoccupations ? OVA Design !

 

Benjamin Sabourin - OVA Design
Benjamin Sabourin – OVA Design

Benjamin Sabourin, ancien scénographe au Palais de la Découverte et Nicolas Marquis, concepteur de produits ont tous les deux suivi une formation en design industriel et innovation, ainsi qu’une spécialisation dans l’expérimentation par l’usage. Une pratique qui consiste à observer les usages directement sur le terrain afin de définir puis de déterminer les besoins réels auquel peut répondre l’objet en cours d’élaboration. Cette phase du travail passe par la mise à disposition de prototypes (plus ou moins aboutis) auprès d’usagers testeurs,  afin de pouvoir expérimenter très rapidement les capacités réels d’un produit.

Ils s’associent en 2008 et se lancent dans l’aventure entrepreneuriale en développant  un projet d’accompagnement pour les petits entreprises de création de produits industriels à grande échelle dans le domaine du design. Parallèlement ils collaborent avec Nature et Découvertes sur la création de produits comportant une touche d’innovation comme des diffuseurs de senteurs ou des objets pour le jardin.

Depuis, l’agence a fait du chemin, et a créé Buddy, le robot compagnon de la maison de la société Blue Frog Robotics.

nosulus-rift-ova-designIls viennent de développer le Nosulus Rift pour Ubisoft : un masque de réalité virtuelle qui accompagne le nouveau jeu South Park.Détail cocasse et un poil décalé, l’appareil simule les odeurs de pets d’un des personnages ;« On l’a créé pour le buzz et permettre aux gamers de (res)sentir de nouvelles sensations ».

Actuellement, Ils occupent l’atelier de prototypage du Matériaupôle où une partie de l’équipe assemble les éléments décoratifs de leur plafond végétal. Des compositions du plus bel effet pour les boutiques de Nature & Découvertes.

Nous avons échangé avec Nicolas Marquis, l’un des cofondateurs de OVA Design.

ova-design-nicolas-marquis
ova-design-nicolas-marquis

Pouvez-vous nous décrire l’objet de votre activité ?

OVA Design est une agence de design industriel. Elle accompagne les entreprises dans le développement de leurs produits, de l’ébauche d’idée à la fabrication en série en passant par le prototypage. Nous concevons essentiellement des produits connectés grand public dans les secteurs de la robotique et médical.

Nous sommes spécialisés dans la conception de produits via l’étude des usages des futurs consommateurs de nos produits. Une démarche qui permet de répondre au mieux aux commandes de nos clients. Nous passons par des temps d’immersion sur le terrain et  d’observation des ressentis afin de comprendre les besoins réels des futurs destinataires de nos productions. Pour trouver des améliorations dans la conception d’un produit, le retour d’expérience compte beaucoup pour nous.

En faisant appel à nous, nos clients savent qu’ils vont aller plus loin en acceptant de suivre une démarche plus créative, moins basée sur la théorie mais davantage sur les usages. Nous mettons à leur disposition une manière d’appréhender la conception technique, l’ergonomie d’un produit par la réflexion que nous portons sur un matériau à utiliser, un objet à inventer.

Que vous apporte votre adhésion au Matériaupôle ?

C’est encore un peu flou pour nous puisque nous avons adhéré au mois d’octobre. C’est donc tout récent. C’est parce que nous recherchions en urgence des locaux pour la fabrication d’objets décoratifs pour des magasins que nous nous sommes approchés du Matériaupôle. Nous occupons l’atelier de prototypage du 6 rue Pasteur. Je sais juste que nous rejoignons un réseau d’acteurs liés aux matériaux innovants.

C’est une opportunité pour nous car nous avons des demandes spécifiques de certains clients à propos de l’écoconception par exemple. Nous allons également pouvoir nous mettre en relation avec des adhérents et nous pourrions imaginer avec eux de nouveaux usages de leurs matériaux.

Quelles sont vos perspectives de développement de marché ?

Notre activité se développe dans les secteurs porteurs de la robotique et des objets connectés. Mais nous ne fabriquons pas que des produits. Aujourd’hui, le design est plus que cela. Il s’étoffe de nouvelles pratiques d’usage qui aboutissent à de nouveaux concepts : design d’expérience utilisateur, design de service. La Sncf en est une bonne illustration qui propose désormais des applications smartphones qui permettent la réservation de ses billets de train, l’information horaire en temps réel. Elle propose aussi des iPad pour agrémenter son voyage… Ces nouveaux usages créent de la valeur autour de l’expérience-client à travers ces services.

Quelles sont vos actualités ?

caveasy-appliuse
caveasy-appliuse

Nous travaillons sur la sortie imminente d’objets pour les maisons intelligentes (smart homes). Il s’agit de boîtiers électroniques chargés de la gestion de l’électricité dans la maison.

Nous avons également conçu tout récemment des caves à vin connectées qui connaissent un certain succès, les Caveasy. 

Partagez !

Retour sur l’inauguration croisée du Matériaupôle et d’Univers & Conseils

Merci à vous d’être venus si nombreux à cette inauguration croisée le 13 juillet dernier !

Monsieur Bernard Fontaine, président du Matériaupôle et l’équipe de l’association vous remercient d’avoir été présent à l’inauguration commune du 6 rue Pasteur espace d’expérimentation et de coworking du Matériaupôle – et d’Univers à Vivre d’Univers & Conseils.

C’est au milieu d’une ambiance conviviale et d’échanges que s’est déroulé cet événement important. En vous déplaçant si nombreux ce 13 juillet 2016, vous donnez un nouvel élan à notre action.

L’équipe de Univers & Conseils, Aline Maréchaux et Pascal Colné, se joignent à nous pour vous transmettre leurs cordiales salutations. Le succès de ce premier événement est un encouragement pour la suite de leur expérimentation. Ils vous remercient pour le soutien que vous avez porté ou que vous porterez pour leur projet d’habitation inédite.

Bien évidemment, si vous souhaitez bénéficier de l’accompagnement du Matériaupôle dans l’espace d’expérimentation et de coworking, prenez contact avec nous !

Ensemble, nous avons passé un moment agréable avec nos équipes et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour la rentrée prochaine pour notre Matinale autour de l’éco-conception et pour les visites privées de Univers & Conseils à son espace évolutif.

Cordialement,
Bernard Fontaine, président

Partagez !

Un écrin de carton par Haiko

Pendant deux jours, au cours du mois de mars 2016, Catalina Trujillo de la structure Haiko a mis en place un habillage mural issu des cartons récupérés des emballages de notre mobilier de bureau, qui sert à notre espace de coworking.

Textura by Haiko
Textura by Haiko

TEXTURA : Une décoration murale par Haiko

Son intervention a consisté à « donner une identité esthétique au nouveau local » et a sublimé par ce procédé, un matériau jugé peu gracieux.

« Textura » réunit des qualités indéniables de couvrance, d’isolation thermique et sonore sans incidence sur la santé.

C’est le second prototype de la collection « Textura » créé par Catalina. Elle avait déjà mené un projet similaire au Citizen day l’Oréal 2015.

La créatrice : Catalina Trujillo

Catalina Trujillo, fondatrice de Haiko, travaille sur la conception de techniques d’ennoblissement de carton réutilisé, pour des applications décoratives et architecturales telles que luminaires, mobilier et décorations murales.

Si vous voulez en savoir plus sur ses activités, consultez son site Internet : http://www.haikocreation.com/ ou écrivez-lui à cat.trujillo.p@gmail.com

Partagez !

Entretien avec Aline Maréchaux – Univers et Conseils

Aline Maréchaux est la co-fondatrice d’ Univers et Conseils, un bureau d’étude qui développe, conçoit et réalise des constructions alternatives, écologiques et évolutives. Elle nous présente leur solution d’habitat adaptable au service des séniors. Leur projet est soutenu par la Région Ile-de-France dans le cadre d’une AMI AIXPé.

Vous venez d’obtenir l’aide à l’expérimentation des projets innovants (AIXPé) du Conseil Régional d’Île-de-France. Sachez qu’au Matériaupôle, nous sommes très fiers de vous.

Merci!

Concrètement, que vous apportera ce financement ?

La possibilité de réaliser l’expérimentation de l’évolutivité de l’aménagement intérieur de notre solution constructive. Dans le cadre de l’AIX Pé, la cible visée est le public de séniors, afin d’accompagner le vieillissement en douceur de façon « low-tech ». L’expérimentation est la nature même de notre projet d’entreprise, elle préexiste à chaque projet, mais avoir des financements permet de ne pas attendre une commande.

C’est l’occasion pour nous de réaliser un prototype visitable, indispensable à notre démarche commercial. Un projet d’innovation a besoin d’être connu du plus grand nombre après avoir été reconnu pas ses pairs. Ce sera l’occasion de donner à voir les spécificités de cette innovation constructive et de montrer qu’une nouvelle manière de construire est possible.

Quelle est la nature du projet qu’il finance ?

Le montage d’un logement sénior de type studio, et les travaux de transformation.

En quoi cette aide va vous être utile ?

Elle permet de compléter notre propre investissement et de consolider le projet.

Quelles sont les prochaines étapes de votre activité ?

Déploiement de la commercialisation par la prise de rendez-vous dédiés aux décideurs du territoire sur les questions de renouvellement urbain, logement de transition… et auprès de prospects de la silver économie.

Vous êtes adhérent du Matériaupôle depuis 2014 ? Que vous apporte l’association ?

Un soutien indispensable auprès des acteurs du territoire et en terme de veille technique et commerciale. La mise en relation avec des partenaires et une prospection ciblée par rapport à nos priorité de développement.

Pour en savoir plus sur les activités du bureau d’études Univers et Conseils : http://www.univers-conseils.com/

 

Partagez !

Inauguration commune du 6 Pasteur & Univers à Vivre

SAVE THE DATE – le 13 juillet, c’est l’inauguration commune du 6 rue Pasteur et du projet d’habitat évolutif et écologique d’Univers & Conseils

Materiaupôle et Univers & Conseils organisent une inauguration commune de leurs deux projets : l’espace de coworking et d’expérimentation du Matériaupôle et l’expérimentation d’une maison évolutive à destination des séniors d’Univers & Conseils. L’événement se déroulera le mercredi 13 Juillet 2016 à 10h à Vitry-Sur-Seine.

6 Pasteur : un espace de coworking dédié à l’expérimentation

Le 6 Pasteur est un espace de coworking dédié à l’expérimentation grandeur nature et est équipé d’un atelier de prototypage. Situé à Vitry-sur-Seine et donc proche de Paris, des transports en communs et des grands axes routiers, il est facilement accessible.

Un espace de coworking dédié à l’expérimentation

Le 6 Pasteur est une maison en bois des années 50, qui accueillera une quinzaine coworkers dans un cadre idyllique pour développer et expérimenter en grandeur nature leurs idées et projets (tester un prototype).

Il leur sera possible d’utiliser l’atelier de prototypage du Matériaupôle.

Un accompagnement sur mesure

Les coworkers bénéficieront d’un accompagnement personnalisé des salariés de l’association afin d’accélérer le développement de leurs projets.

Cet accompagnement pourra porter sur :

1) Positionner son projet 2) Développer et expérimenter son projet 3) Accélérer le développement du projet
Positionnement produits

Benchmark

Recherche de financement

Appui à la structuration du projet (ingénierie de projet)

Aide à la structuration de votre stratégie de communication (traditionnelle et digitale)

Recherche de partenaires (R&D, prestataires, clients)

Aide au prototypage et au maquettage

Test des prototypes in situ

Aide à la rédaction des supports de communication (brochures, communiqués de presse)

Développement commercial

Accès à des salons professionnels

Représentation sur des salons professionnels

Organisation d’évènements promotionnels (conférences, inauguration, …)

Univers à vivre : un habitat évolutif pour séniors

Univers & Conseils a développé une nouvelle manière de construire basée sur petit élément : « le nano ». Ce système constructif permet de créer des constructions évolutives et écologiques extrêmement qualitatives.

Évolutives, car on peut les construire sur mesure, les déconstruire et les reconstruire en les adaptant aux nouveaux usages, que l’on soit collectivité (équipements, logements…), entreprise (bureaux, entrepôts…), association (logements sociaux, hébergements temporaires…). Écologiques, car elles sont conçues avec des matériaux bio-sourcés ou issus du recyclage et offrent une performance thermique exigeante. Une fois la construction démontée, le site initial n’en garde aucune trace, elles sont sans impact ni déchets.

Une expérimentation pour s’adapter aux séniors

Le Matériaupôle accueille Univers & Conseils pour la réalisation d’une expérimentation : utiliser le procédé « nano » évolutif pour accompagner les séniors. C’est-à-dire, créer des espaces qui s’adaptent progressivement à la perte d’autonomie, tout en proposant un projet architectural sur mesure et non discriminant. L’arrivée des fragilités génère des situations douloureuses : l’obligation de quitter sa maison. Or vivre en maison de retraite nécessite un budget important. Une maison conçue dans la perspective de la faire évoluer sobrement, permet de prolonger la vie chez soi ou à côté de ses proches.

L’objectif de cette expérimentation est d’offrir un logement qui n’est pas «stigmatisé» et qui évolue au fur et à mesure de la perte d’autonomie… en douceur et selon les besoins de chacun. 

 

Informations utiles

Matériaupôle 6 Rue Pasteur
94400 Vitry-sur-Seine
Le programme de l’inauguration 
10h : accueil petit-déjeuner
11h – 12h : discours et visites des deux espaces
12h15 : apéritif
13h  : fin de l’inauguration

Pour plus d’informations sur cette inauguration commune, prenez contact avec :

07 68 41 27 44

06 82 35 30 41

Partagez !