Archives par mot-clé : innovation

L’innovation s’invite aux Rendez-vous Carnot 2016

Dans le cadre de nos actions concernant la présence de nos adhérents sur les salons professionnels, le Matériaupôle leur propose de candidater puis d’intégrer les prochains Rendez-vous Carnot 2016 « le rendez-vous de la R&D pour les entreprises ». Cet événement se tiendra les 5 et 6 octobre 2016 à Lyon.

Cette année, les Rendez-vous Carnot se réinvente en répondant aux besoins spécifiques des startup, TPE/PME innovantes (innovation de service ou produit innovant). Ils proposent une formule correspondant aux petites structures dédiées à l’innovation. Ce format allégé n’intègre pas l’agenda des rendez-vous d’affaires. Les exposants retenus disposeront d’un mange-debout pour présenter leur activité.

Le format proposé pour les Rendez-vous Carnot 2016 se décline de la façon suivante

  • Une présentation orale de 5-10 mn en accès libre aux 2500 participants ;
  • Un point rencontre dans l’espace PME Innovantes pour être facilement identifié ;
  • Une communication en amont sur votre innovation sur le site internet des Rendez-vous Carnot 2016.

Informations importantes

  • Il en coûtera 190 € HT aux candidats retenus ;
  • Attention, il n’y a que 60 places disponibles à ce tarif-là. La date limite de candidature est fixée au 1er juillet 2016 ;
  • Pour plus d’information et pour postuler, c’est ici : Espace start-up et PME innovantes.

N’hésitez pas à contacter Jean-Philippe TRIGLA pour soutenir votre candidature auprès de l’organisateur.

Partagez !

Le Matériaupôle rencontre la région chinoise du Hunan

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont rencontre le 09 mai 2016 la Chine aux Rendez-vous de Paris Région Entreprises, un événement de rencontres B2B international.

Une initiative qui permet de rencontrer des entreprises chinoises et de nouer des partenariats commerciaux et/ou technologiques. C’est la région du Hunan qui est mise à l’honneur à ces rendez-vous de Paris Région Entreprises.

Le Matériaupôle était présent et a pu rencontrer des entreprises, des laboratoires, des institutions, des collectivités territoriales (CCI, municipalités…) de la région chinoise. Elles ont été réuni grâce au concours du China Council for the Promotion of International Trade Hunan Sub-council (CCPIT). C’est l’organisation la plus représentative de Chine pour la promotion des échanges économiques et commerciaux internationaux et de chambre de commerce et d’industrie.

Arnaud Bousquet, directeur du Matériaupôle explique « ll va s’agir maintenant de travailler les contacts avec les entreprises, rencontrées lors de ce salon, voir ce qu’il est envisageable de faire avec elles. Mais de réelles opportunités de marché sont envisageables pour notre réseau d’adhérents. »

En partenariat avec Paris Région Entreprises, l’événement « Go to Europe » est co-organisé avec Entreprise Europe Network. Un réseau de soutien aux PME innovantes, qui facilite la recherche de partenaires et l’accès aux marché internationaux.

Les détails de la rencontre sont ici : rencontres B2B avec CCPIT Hunan

Information sur la province du Hunan

La province du Hunan est située au sud de la Chine Centrale. Elle est subdivisée en une région autonome (Xiangxi) et treize municipalités. Les principales villes sont Changsha, chef-lieu ou capitale de la province ; Zhuzou, ville industrielle, Xiangtan, et Zhangjiajie, haut-lieu touristique.

China_Hunan.svg

Depuis les années 1990, la province connaît une très forte croissance économique, stimulée notamment par le développement d’industries tirant profit des ressources naturelles de la région : sidérurgie, construction, électromécanique, chimie, agroalimentaire. L’une des grandes spécialités de la région est la broderie de Xiang ou XiangXiu.

Population : 66 980 000 hab

PIB : 435 milliards de dollars (10ème région de Chine)

PIB / habitant : 6 494,48 $ / an

Le Hunan est jumelé avec la région Centre en France. Dix sociétés françaises y sont déjà implantées.

Partagez !

Portrait : Michel Jeandin, directeur de recherches

Michel Jeandin est spécialisé dans le traitement de surfaces au Centre des Matériaux de MINES ParisTech, où il officie aussi en tant qu’enseignant.

Le rôle du directeur de recherche est d’accompagner des travaux de recherches, sous la forme de thèses notamment. Pour élaborer ces thèses, il y a besoin de financement et pour l’obtenir, il faut le concours d’industriels qui soient intéressés par le résultat de la recherche. Le directeur est donc une sorte d’intermédiaire entre les industriels et les étudiants, à qui sont proposés les sujets de thèse. En plus de la production industrielle qui peut en résulter, il y a aussi un intérêt pour le centre de recherches, qui peut publier les travaux obtenus. Cela sert à jouer sur la compétitivité de l’école.

Michel Jeandin apporte son expertise de scientifique et ingénieur dans des questionnements assez spécifiques pour le traitement des surfaces, en particulier. Le traitement de surfaces correspond à la fabrication d’un revêtement ou d’une couche de matière qui protégera le matériau qui se trouve en dessous. Cela intervient dans de nombreuses applications mais l’objectif final est souvent d’améliorer la résistance de l’objet initial à l’usure. Pour cela, les chercheurs font appel à des poudres de projection, qui s’utilisent aussi bien sur des surfaces métalliques, céramiques, polymères ou de matériaux en mélange. Les revêtements étudiés sont le plus souvent appliqués à des pièces dont les défaillances sont généralement liées à des phénomènes d’usure,  et ce dans des secteurs industriels très variés.

Le Centre des Matériaux n’a pas pour vocation la recherche fondamentale puisque ce sont les industriels qui viennent régulièrement le voir. Michel Jeandin a d’ailleurs travaillé à plusieurs reprises avec de grands groupes comme SAFRAN, EDF ou Renault.

Parfois, les équipes de recherche s’orientent vers d’autres clientèles. C’est le cas avec le Matériaupôle, auquel Michel a adhéré dès les débuts, il y a 8 ans. Il a collaboré à la réalisation du logo, obtenu par projection thermique d’aluminium sur plaque de verre, en travaillant aussi avec la société Effets de Verres. « Diversifier permet d’exploiter au maximum notre activité » explique-t-il, avant d’ajouter « on touche à des cultures qui n’ont pas le réflexe d’aller voir des chercheurs. Ce fut la base de réflexion du Matériaupôle : diffuser la connaissance des matériaux pour la proposer et la développer auprès de PME, qui n’en ont pas l’habitude ».

En ce moment, Monsieur Jeandin dirige six thèses, un travail post-doctoral et plusieurs stages au Centre des Matériaux, qui traitent à peu près toutes de la projection thermique,  avec des applications différentes. Le dépôt de métal sur une base polymère est un sujet très porteur, dans l’aérospatial, par exemple. Le dépôt sur bois est en phase de démarrage et a besoin de développement. En parallèle, le directeur de recherches se consacre à la rédaction d’un livre intitulé « Le matériau dans tous les sens », qui devrait paraître dans le courant de l’année 2016.

Pour plus d’informations sur MinesParitech, cliquez ici : http://www.mines-paristech.fr/

Découvrez les travaux de recherches et les publications de monsieur Jeandin, ici : http://matperso.mines-paristech.fr/Personnel/michel.jeandin/

Partagez !

Retour sur la Journée thermique des matériaux du 8 mars 2016 à Vitry-sur-Seine

Le 8 mars 2016, à Vitry-sur-Seine au domaine Chérioux, s’est tenu la Journée Technique sur la  Thermique des Matériaux au département de chimie de l’IUT Créteil-Vitry. Un séminaire co-organisé par le Réseau Mesure et le Matériaupôle, en collaboration avec des sociétés du secteur : Themacs Ingénierie, Optris, Stil, MPC et PerkinElmer

Toute la journée durant, de 9h30 à 16h30, des laboratoires de recherche, des institutions, des sociétés commerciales, des experts, des TPE/PME du secteur de la mesure thermique se sont relayés pour répondre au thème proposé : quels outils pour la thermique des matériaux ?

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (4)

Une question centrale pour la cinquantaine de spécialistes, présents dans l’hémicycle.  Les problématiques thermiques sont omniprésentes dans l’industrie. Une mesure précise de la température et la connaissance des propriétés thermiques des matériaux est indispensable à la compréhension des phénomènes. Comme l’a souligné le président du Matériaupôle, Bernard Fontaine, en préambule de la Journée,  « la mesure thermique des matériaux est un enjeu fort pour l’industrie et la recherche car ce thème est d’importance au vu du nombre de secteurs économiques concernés : le bâtiment, les travaux publics, l’aéronautique, l’automobile, et bien d’autres secteurs d’activités encore ».

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (2)

Le programme des présentations a débuté par les différentes méthodes de mesure des températures.

Mr Lux, de la société STIL, spécialisée dans la fabrication de thermométrie à dilatation de liquide, a présenté les particularités de ses produits et la finesse de lecture de mesures.

Mr Lorioux, de l’établissement MPC, co-organisateur de la journée, a présenté sa méthode de mesures électriques par thermocouples et sondes à résistance.

Monsieur Viarouge de l’entreprise OPTRIS a mis au point des matériels de mesures optiques par pyrométrie et caméras thermiques. Ce kit technique permet de mesurer des températures dans des fosses d’incinération, de détecter et d’anticiper des départs de feu dans les stockages de coke d’un site industriel, dans le cadre d’une action préventive demandée par les banques d’assurances du lieu.

Mr Bodnar, de la Société Française de physique a exposé l’ensemble des travaux piloté par l’université de Reims sur les apports de la thermographie active dans le domaine du Contrôle Non Destructif. Ces travaux sont intervenus dans des applications concrètes de restauration d’œuvres d’art ou dans l’inspection d’ailettes de réacteurs et propulseurs, pièces aéronautiques critiques. L’idée de base a expliqué Mr Bodnar, « est de forcer un matériau, en le soumettant à un transitoire thermique (essentiellement conductif) à émettre par rayonnement thermique, des informations non accessibles par thermographie infrarouge passive (structure interne de l’échantillon, détection de défauts, mesure d’épaisseur de revêtement, mesure de diffusivité thermique, mesure d’effusivité thermique,… ».

L’après-midi a été consacrée aux mesures d’émissivité et d’albédo mises en avant par monsieur Hameury du Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), et Mr Monchau de l’entreprise Themacs, adhérent du Matériaupôle et du Réseau Mesure.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (11)

Enfin, les dernières applications de l’analyse thermique dans l’industrie ont été passées en revue par Monsieur Michelet de la société PerkinElmer, un constructeur bien connu des visiteurs.

Pendant les temps de pause, un espace b2b et de démonstration a été mis en place afin de présenter les dernières innovations du secteur et de faciliter les échanges, les possibles partenariats entre les participants.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (66)

Un repas africain, préparé par le restaurant de réinsertion Le Baobab à Ivry a marqué les esprits et la collation de fin de journée proposée par l’IUT de Vitry a été également appréciée de tous.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (111)

Les échanges ont été conclus par l’intervention d’Estelle Duflot, directrice du Réseau Mesure. Elle a souligné l’importance des synergies créatrices de valeurs et du travail collaboratif entre les différents partenaires. « Ils ont permis le succès de cette rencontre thématique. Ainsi des problématiques précises d’innovation et de valorisation de savoir-faire techniques ont pu être. L’expérience est à reconduire sur d’autres problématiques » a-t-elle conclue.

Réseau Mesure - Journée Thermique des matériaux (60)

Martine Cornu, chef de projets filières et innovation au Territoire Seine-Amont EPT 12 a clôturé la journée aux noms des élus du territoire absents pour cause de conseil territorial ce même jour.

Matériaupôle - Journée Thermique des matériaux (20)

Nos remerciements vont au territoire Seine Amont EPT 12, l’UPEC et l’IUT de CRETEIL-VITRY et leurs équipes, le LNE, le MATERIAUPOLE, le RESEAU MESURE, la SOCIETE FRANCAISE DE PHYSIQUE. Les entreprises participantes : MPC, OPTRIS, PERKIN ELMER, STIL, THEMACS.

 

Le Réseau Mesure est une association loi 1901 à but non lucratif regroupant des entreprises spécialistes de l’instrumentation et de la mesure. Consultez leur site pour plus de renseignements : www.reseau-mesure.com/

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont, association loi 1901, est un réseau qui a pour vocation de développer la filière matériaux en Ile-de-France et d’être la référence en matière de compétence pluridisciplinaires « matériaux et usages ». Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site : www.materiaupole.com

Partagez !

Soirée des adhérents le 6 avril

La prochaine soirée des adhérents se tiendra le mercredi 6 avril à partir de 19h au 6 rue Pasteur à Vitry-sur-Seine

Pour cette soirée des adhérents, ce sera au tour de BPIFRANCE et de l’INPI de vous présenter leurs actions et services à votre intention.

Madame Céline Passedouet est chargée d’affaires innovation à la BPIFRANCE. Elle interviendra sur les différents financements qu’elle propose aux startups et PME qui œuvrent dans les domaines du design, du marketing, du prototypage, de la prestation de caractérisation de matériaux…

Monsieur Patrick Barberis est responsable du pôle Contacts Externes à l’INPI. Ce sont des permanences que tiennent les conseillers en propriété industrielle ou avocats dans les locaux de l’Inpi.

Nos deux intervenants se prêteront ensuite aux jeux des questions individuelles.

Inscription par retour de mail auprès de Jean-Philippe.

Partagez !

Retour 1ère soirée 2016 des adhérents du Matériaupôle Paris Seine-Amont

Quand convivialité rime avec efficacité : la soirée des adhérents du Matériaupôle !

Notre première soirée des adhérents s’est tenue le mercredi 27 janvier 2016, dans nos locaux du 6 rue Pasteur à Vitry-sur-Seine en présence des représentants du Conseil Départemental du Val-de-Marne et du territoire EPT 12 Seine-Amont.

Elle a réuni trente-huit membres du Matériaupôle.

Ce fut une soirée conviviale, autour des galettes des rois et des bolées de cidre, les participants ont pu ainsi échanger, discuter de leurs projets et pris le temps de présenter leur structure respective aux autres adhérents

En découlera-t-il de nouveaux partenariats ? Notre association sera là pour accompagner ses membres dans leurs projets et selon leurs décisions.

soirée des adhérents Matériaupôle 01 _ (43)

Les participants ont pu apprécier les présentations de deux entreprises invitées, que nous espérons éventuellement voir rejoindre notre réseau, que sont Jacoop, plateforme de compétences, et Instafret qui révolutionne la logistique des TPE/PME.

Voici une brève présentation des services qu’ils proposent :

Jacoop, une plateforme de compétences efficace

IMG_20160127_191424442

La plateforme JACOOP est la première place de marché BtoB à proposer, sur un même réseau d’entreprises, la recherche de prestataires, la rencontre de partenaires et la mise à disposition temporaire d’employés. De Paris à Marseille, en passant par Clermont-Ferrand, toutes les entreprises peuvent poster leur demande et bénéficier de la puissance de la plateforme. Le tout pour un coût modique de quelques euros.

L’importante base d’entreprises de Jacoop et ses algorithmes recréant les conditions des coopérations les mieux réussies permettent d’être mis en relation avec les entreprises qui répondent au mieux aux besoins des sociétés qui font appel à leurs services.

Jacoop fonctionne sans abonnement et sur inscription gratuite. Il n’y a pas non plus de commissions sur les transactions.

Pour les contacter :

Société Jacoop, 11 rue Carnot, 94270 Le Kremlin-Bicêtre

contact@jacoop.fr

Tél: + 33 1 76 34 00 84

Leur site Internet est ici : https://www.jacoop.fr/

Pour les suivre :

Facebook : https://www.facebook.com/jacoopB2B

Twitter : https://twitter.com/jacoopb2b

Google + : https://plus.google.com/+JacoopFrB2B

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/jacoop

 

Instafret : la solution de mutualisation de livraisons de marchandises en milieu urbain

IMG_20160127_192648258_HDR

Le concept d’Instafret est né du constat qu’en zone urbaine, les transporteurs empruntent souvent les mêmes routes aux mêmes heures, avec des camions parfois vides ou à moitié plein.

Cet startup est une jeune société de commissionnement de transport (inscrite au registre) qui connecte et géolocalise les transporteurs locaux avec les expéditeurs locaux via une application smartphone. L’outil qu’ils ont développé permet :

  • Une mise en relation simplifiée ;
  • Un suivi des livraisons facilité ;
  • Une automatisation des tâches administratives simplifiée.

L’objectif d’Instafret est d’abaisser les coûts environnementaux et économiques de la livraison de lots partiels (palettes, cartons).

Instafret est soutenu par Paris & Co et incubé à Rungis & Co.

Pour les contacter :

Instafret, Rungis&Co, Bâtiment G5C, 3e étage, 36 rue du Séminaire – 94626 Rungis

Tél : + 33 6 95 76 20 58

Email : contact@instafret.com

 

Leur site Internet est ici : http://www.instafret.com/

Pour les suivre sur :

Twitter : https://twitter.com/instafret

Facebook : https://www.facebook.com/Instafret/

En attendant de nous retrouver, vous trouverez ici  quelques photos de la soirée du 27 janvier 2016 en guise de souvenirs.

 

Soirée des adhérents Matériaupôle Seine Amont
Soirée des adhérents Matériaupôle Seine Amont

soirée des adhérents Matériaupôle 01 _ (27)

 

Partagez !

Design et dispositifs médicaux, AAP pour bien-vieillir

La région Ile-de-France a décidé de consacrer une partie du fonds européens à la thématique des dispositifs médicaux et du design par AAP.

L’action « Design et dispositifs médicaux » portée par le Lieu du design (www.lelieududesign.com) et cofinancée par le Fond Européen de Développement Régional FEDER (http://www.europe-en-france.gouv.fr/L-Europe-s-engage/Fonds-europeens-2014-2020) a pour mission d’accompagner la transition écologique et sociétale des PME franciliennes productrices de dispositifs médicaux par un AAP.

Ces dispositifs médicaux permettront à terme de réaliser des progrès médicaux dans le domaine du diagnostic, de la thérapeutique, de la chirurgie, de l’information auprès des patients, et contribueront à une meilleure application des pratiques médicales.

Ils favoriseront la réduction du temps d’hospitalisation et l’accélération de la reprise du travail, faciliteront le maintien des patients à leur domicile rééducation, soins à domicile, lutte contre le handicap et favoriser l’autonomie, ou amélioreront leurs capacités fonctionnelles.

Le programme vise à accompagner les entreprises dans l’intégration du design et en particulier l’éco-design et le design de service dans leur processus d’innovation et de recherche collaborative.

Pour avoir des chances d’être retenu, une réunion de lancement est organisée le 14 avril 2016, de 14h à 19h. Le nombre de places est limité. L’inscription obligatoire s’effectue ici : http://www.lelieududesign.com/node/53695/.

Cette réunion sera suivie d’une visite de l’exposition « l’impression 3D, Usine du futur »  et d’un temps de networking.

L’AAP permettra aux sociétés intéressées de :

– s’inscrire à un cycle de formations collectives gratuites (de juin à novembre 2016)

– être accompagnées de manière personnalisée par les conseillers du Lieu du design,

– bénéficier de l’expertise et du réseau du Fonds de dotation RAISE,

– obtenir des financements européens pour les prestations de design.

La date de lancement de l’appel à projets est fixée au 15 avril 2016.

La date limite de dépôt des dossiers pour l’AAP est prévue pour le 12 mai 2016

Bonne chance !

Partagez !