Archives par mot-clé : second oeuvre

L’écoconception, un levier de croissance pour les entreprises ?

Vous vous interrogez encore sur l’écoconception ? Comment se traduit-elle dans le champ économique ? Quelles réponses apportent les entreprises à ces problématiques environnementales, économiques et sanitaires ? Trouvez vos réponses lors de la Matinale du Matériaupôle le jeudi 15 décembre 2016, de 8h30 à 13h, à l’Agence du Développement du Val-de-Marne au 23 rue Raspail à Ivry-sur-Seine (94200).

 

Pour une entreprise, la démarche de l’écoconception, c’est la prise en compte de toutes les étapes de la vie d’un objet depuis le sourcing des matières premières jusqu’à la fin de vie de cet objet. Il s’agit de limiter le recours aux matières premières, de réduire les dépenses énergétiques, à utiliser les matières secondaires issues du réemploi. Il faut que toutes ces étapes soient réalisées dans le respect de contraintes environnementales, socioéconomiques et sanitaires.

 

L’Ademe constate que « pour une entreprise, l’écoconception est susceptible d’avoir un impact sur l’ensemble de la chaîne de valeur de son produit (bien ou service) : en amont sur ses approvisionnements et ses relations avec ses fournisseurs, mais aussi en aval sur son positionnement et ses relations avec ses clients ».

 

Est-il prématuré de faire un constat des répercussions des mesures écoconçues dans le secteur économique ? A l’échelle des chaînes de productions ou des offres de services, on constate qu’il existe encore peu de marchés qui soient impactés par la démarche.

Dans la réalité économique, ce sont les entrepreneurs qui constatent encore trop souvent la difficulté qu’ils ont d’obtenir des parts de marché si ils utilisent comme argument principal de vente : biodiversité, impact environnemental, réutilisation ou recyclage.

 

Nous évoquerons ces sujets avec avec une conférence introduisant la démarche d’écoconception, des témoignages d’entrepreneurs, des présentations courtes de solutions écoconçues d’adhérents du Matériaupôle, une table ronde présentant les contraintes réglementaires et les différents outils d’écoconception utilisés par les entreprises (Analyse du Cycle de Vie, le craddle to craddle, la matrice Matériaux Énergie Toxicité…).

 

Depuis sa création en 2009, l’association Matériaupôle Paris Seine-Amont (statut loi 1901) regroupe dans un même réseau tous les savoirs, tous les métiers et tous les secteurs d’activités, à la condition qu’ils soient liés aux matériaux. Elle accompagne ses adhérents dans leurs démarches d’innovation et met en valeur les résultats obtenus. L’association compte en 2016 plus d’une soixantaine d’adhérents, essentiellement des PME, des TPE, des startups et des laboratoires de recherche.

 

Pour vous inscrire à la Matinale, c’est par ici : inscription à la Matinale 2016

Pour en savoir sur nos activités, dirigez-vous vers notre site Internet

Partagez !

Clément Gauthier, directeur commercial francilien de Hogos

Premier bénéficiaire des services de l’espace de co-working du 6 rue Pasteur, Clément Gauthier, directeur commercial de la société HOGOS, nous présente ses perspectives de développement en région Ile-de-France.

Bonjour, vous êtes le premier co-worker du Matériaupôle. Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Clément Gauthier, j’ai 30 ans. Je travaille pour la société Hogos depuis mai 2015. Je suis en charge de la direction commerciale sur la région île-de-France. Historiquement, la société est implantée dans le Grand Sud-Ouest où trois agences sont installées : Périgueux, Toulouse et Montpellier. Son siège social est situé à Bordeaux.

Pouvez-vous nous décrire l’objet de votre activité ?

Hogos est une société d’aménagement et d’équipements pour les structures collectives. Elle propose des ensembles complets d’aménagements intérieurs pour tous types de structures professionnelles, associatives, publiques et privées. Nos services s’étendent depuis les travaux de second œuvre (plomberie, électricité, peinture sols et murs…) jusqu’à l’étude de l’implantation des espaces de travail et de leurs utilisateurs. Nous proposons à nos clients des solutions clés en mains pour l’implantation de leurs structures.

Afin de mener les projets de nos clients dans les meilleures conditions, nous intervenons comme pilote de groupements d’entreprises, comme cotraitant associé ou encore comme coordinateur de projets de travaux ou d’équipements…  Nous accompagnons ainsi, partenaires et clients, dans la conduite de leurs futures réalisations.

Quelles sont vos actualités ?

Nous assurons depuis un an le développement de l’entreprise sur la région parisienne. Nous disposions d’une clientèle sur Paris et sa région. Afin d’optimiser nos temps de réponse et de privilégier une relation de proximité avec nos clients et partenaires, il nous a paru nécessaire d’ouvrir une antenne parisienne. Cette décision s’est révélée judicieuse et nous permet aujourd’hui d’offrir une réactivité quasi immédiate à nos contacts. Être installé en région parisienne, nous permet également de nous positionner sur de nouveaux marchés.

Vous avez décidé d’adhérer au Matériaupôle au cours de l’année 2016. Pour quelles raisons ?

L’intérêt d’adhérer à l’association est triple. D’abord, le fait que l’association soit experte des matériaux et réunisse autour d’elle une variété de TPE/PME innovantes sur le sujet est un atout pour donner du sens et de la force à nos projets au service de nos clients.

Ensuite, c’est accéder à un réseau de compétences variées et novatrices, l’opportunité de développer des partenariats avec les structures membres, qui peuvent avoir ou relayer des besoins d’équipement ou d’aménagement. Notre positionnement de conseils auprès des collectivités est un fondement majeur des valeurs de la société HOGOS.

Enfin, c’est l’opportunité de développer et de mettre en place des solutions commerciales avec les entreprises et les établissements adhérents du Matériaupôle.

Depuis le mois de mai, vous occupez un poste dans l’espace de co-working du Matériaupôle. Pourquoi ?

Il y avait un intérêt de s’implanter avec une adresse locale. Pour le développement de l’activité en région parisienne, j’avais besoin de travailler dans un espace qui me permette de développer mon réseau et de profiter de la synergie des compétences présentes au Matériaupôle. Je peux traiter mes dossiers et discuter avec l’équipe lorsque j’ai une interrogation. L’autre facteur déterminant, c’est l’accessibilité du lieu. Le 6 rue Pasteur est à dix minutes de Paris par le RER C. Les entrées de l’autoroute A86, toutes proches, me permettent de me rendre rapidement partout en Île-de-France.

Quelles sont vos perspectives de développement de marché ?

Le choix de nous installer sur Paris nous offre de vraies perspectives de développement. Ce qui profite à l’ensemble de nos services commerciaux.

 

Pour tout savoir sur Hogos : HOGOS 

Partagez !